27/09/2017

No270

 

La Chronique de DAZ

No 270 du mercredi 27 septembre 2017.

 

Et revoilà qu'on parle de Dominique Warluzel, bien qu'émigré aux Bahamas. Et pas seulement quelques lignes dans un journal de boulevard, mais 7 pages dans Le matin de ce matin. Il n'y avait rien à dire de ce bas-monde ce mardi, alors on remplit les pages comme on peut…

 

Quand on feuillette les journaux après quelques semaines d'absence, on se rend rapidement compte que le temps adoucit les passions, que l'actualité est vite dépassée voir oubliée et que ce qui était important il y a 4 semaines ne l'est plus guère. Comme le temps passe…

 

Ainsi donc la révision de l'AVS et autres n'a pas reçu l'aval du peuple et l'on constate aujourd'hui que les femmes n'ont pas voulu d'une retraite à 65 ans au lieu de 64. Certes, sur la forme elles ont raison! Qui voudrait volontiers travailler une année de plus? Mais sur le fond, sachant que l'espérance de vie pour les dames est actuellement en Suisse de plus de 85 ans, et ne cesse d'augmenter chaque année, on doit tout de même se rendre compte qu'on ne pourra bientôt plus payer des rentes aux vieux "vieilles" pendant plus de 20 ans. 20 ans d'AVS représentent au mieux CHF 2'320.00 x 12 x 20, soit plus d'un demi-millions de CHF. Et combien ont-elles (ils) versé pendant 44 ans?

 

Ainsi donc en France, Alstom s'est fait manger par Siemens au niveau des trains, TGV, métros et autres véhicules de transport. Tout ceci parce que ces deux sociétés ont une peur bleue de CRSC, une immense compagnie de TGV, métropolitains et autres véhicules. Et pour avoir vu récemment plusieurs gares et utilisé plusieurs TGV chinois, Alstom et Siemens ont bien raison d'avoir peur…

 

A Hongkong, les piles ou batteries AA et AAA sont 5 fois meilleur marché qu'en Suisse. Donc, quand on est par là-bas, aucune raison de ne pas en acheter, même si les pro du marché helvétique me critiquent, ce d'autant que presque toutes les piles européennes viennent de Chine. Bref, j'en achetai 36, les mis dans ma valise de soute et elles firent 10'000 km entre Hongkong et Zurich, sans autre forme de procès. La destination finale était Genève et il se trouva à Zurich un contrôleur de sécurité qui ne trouva rien de mieux que d'ouvrir ma valise en cassant la fermeture éclair, en confisquant lesdites piles et en y mettant un avis comme quoi les piles étaient dangereuses dans une valise. Bref, les piles avaient fait 10'ooo kilomètres en paix et elles n'ont pas pu faire les derniers 300 km entre Zurich et Genève. Il y a vraiment des cons partout. Qui disait, je ne suis pas un imbécile, je suis douanier…

 

Il y a plus de philosophie dans une bouteille de vin que dans tous les livres. (Louis Pasteur)  

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

26/09/2017

No 269

 

La Chronique de DAZ

No 269 du mardi 26 septembre 2017.

 

Admiré hier matin sur le coup des 10 heures, un immense train routier d'une grande entreprise de transport vaudoise qui commence par F et finit par ci dont le conducteur effectuait un reculé sur la route de Ferney vers le Grand Saconnex avec une dextérité extraordinaire et au millimètre près. Sur la route, il y a parfois des cons, mais il y a aussi des gens qui savent conduire. La toute grande classe, le mec… En Chine, il y a plus de portables que d'habitants ce qui fait que dans un métro, tous les passagers se foutent complètement des autres clients mais consultent leur portable avant d'entrer, en entrant, pendant le voyage et en sortant. Il s'ensuit donc la devinette suivante: il y avait 1'000 passagers dans le métro et 998 clients consultaient leur portable. Qui étaient les deux autres? Vous ne trouverez jamais! Il y avait un aveugle et un manchot… En Chine, contrairement à nos us et coutumes helvétiques, la politesse n'existe pas. On se balance les portes à la figure, on ne dit jamais bonjour ni au revoir (même en chinois), merci n'existe pas. La cession de places pour les vieux ne se fait pratiquement pas, sauf 2 exceptions). Les Chinois se moquent éperdument des étrangers, ne font aucun effort pour vous aider et même les éventuels plans à disposition sont en chinois ou en mandarin, ce qui revient d'ailleurs au même tant et si bien que pour vous débrouiller, il faut se lever de bonne heure! Mais les voyages forment la jeunesse.  Et pour terminer sur le chapitre Chine, le seul système qui pourrait vous aider quelque peu à vous débrouiller serait Google dans la recherche de noms, d'itinéraires ou autres informations. Mais le gouvernement qui a bien trop peur que leurs citoyens trouvent des choses qu'il ne veut pas qu'ils voient à couper Google, tout simplement. Pour pallier à cette censure, on peut se procurer avant que de partir un système dit VPN, (Virtual Private Network) mais il ne fonctionne pas ou alors pas très souvent. La liberté totale n'existe pas encore dans ce pays… Paraître à la télévision, c'est toujours comparaître! (Alain Finkelkraut) 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

25/09/2017

No 268

 

La Chronique de DAZ

No 268 du lundi 25 septembre 2017.

 

Ben voilà, le retour! Après quelques semaines passées en Chine dans le centre et le Nord-Est, et à la demande générale, la chronique reprend. On se permettra donc, ces prochains temps, quelques remarques sur la Chine.

 

On part en vacances quelques semaines et voici que Christian Constatnin, le bouillant entraîneur du FC Sion casse la gueule à un consultant sportif, par ailleurs ancien entraîneur de l'équipe suisse de football. On ne peut vraiment pas le laisser seul celui-là…

 

Om part en vacances quelques semaines et voici que Rémy Pagani, le maire de Genève en profite pour publier des textes personnels à propos des votations communales d'hier, les faisant annuler du même coup. On ne peut vraiment pas le laisser seul celui-là…

 

On a souvent critiqué easyjet pour ses retards ou ses suppressions de vol. Le 31 août, LX (swiss) a supprimé le vol LX 1080 de Zurich à Frankfort sans autre forme de procès. Pas un mot dans la presse ni à la RTS. Et pourtant swiss n'est pas une compagnie à bas coût, mais ce fut un coup bas…

 

En Chine, plusieurs chauffeurs de taxi ont ceci de particulier que lorsqu'ils s'arrêtent à un feu rouge de circulation et pour autant qu'ils le fassent, ils reniflent un bon coup, ouvre la portière gauche de leur voiture car ils roulent à droite et crachent sur la chaussée. C'est certes une délicieuse attention pour eux, mais c'est franchement dégueulasse pour les clients du taxi… Quand vous entrez dans un taxi en Chine, à 3 personnes et 5 valises le chauffeur tourne un bouton qui marque RNB ou CNY12 (ce sont des Yuans), ce qui correspond à CHF 1.68, et le taxi roule pendant 2 kilomètres avant que le compteur se mette à tourner. En Suisse et plus précisément à Genève, quand vous montez dans le même taxi avec les mêmes passagers et les mêmes valises, le taximètre indique soudainement CHF 12.00. Cherchez l'erreur… Et ça sera tout pour aujourd'hui!  J’aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers! (Montesquieu) propos gentiment transmis par un fidèle lecteur. 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |