15/11/2017

No 319

La Chronique de DAZ

No 319 du mercredi 15 novembre 2017

 

L'Italie ne s'est pas qualifiée pour le tour final de la Coupe du Monde en Russie. Toutes les équipes n'ont pas eu la chance de l'équipe de Suisse de se voir accorder un penalty imaginaire…

 

Selon le Crédit Suisse et l'information transmise par RTS, les Suisses sont les plus riches du monde. Chaque suisse possède CHF 528.000,00 en moyenne, mais probablement pas en réalité. Les statistiques et les moyennes, c'est vraiment n'importe quoi. Il me souvient cette rubrique en image dans un journal satyrique où Mr Vasella, alors patron de Novartis qui gagnait 50 millions par an et qui ayant croisé un SDF fauché, chômeur et sans ressource lui dire: - savez-vous que notre salaire moyen est de 25 millions…

 

Dans le même communiqué, il est stipulé que les dépenses pour la santé en 2017 dépasseront CHF 10.000,00 par personne et par an. Si on multiplie correctement, pour une fois, au lieu de diviser, ça donne une somme de 80 milliards de francs suisses. Pas mal, non…

 

Fait un saut aux Automnales de Palexpo et bien évidemment au Stand du matériel militaire et des articles de plein air, comme est intitulé l'entreprise. C'est étonnant de constater dans ce stand le nombre d'antimilitaristes connus ou d'anti armée qui viennent se servir. Décidément, l'argent n'a toujours pas d'odeur…

 

Communication d'un lecteur du Sud et néanmoins mai: On dit de la boxe que c'est le noble art. Il n'y a qu'à observer le nez de ceux qui pratiquent cette discipline pour s'en convaincre. Et pan sur le pif! On dit du rugby que c'est un sport d'universitaires. Je me régale toujours en pointant mon regard sur leur tronche avinée lors de leur troisième mi-temps. Des snobs qui prétendent que la terre est ovale. Le football est le seul sport démocratique que je connais. Au présent et non pas au subjonctif. Des favelas de Rio aux champs de patates de ma campagne, sur le sable de Saint-Louis jusqu'aux pieds de la Grande Muraille de Chine. Un ballon rond. Une sphère rassembleuse. Dans sept mois, 32 équipes tenteront de nous faire oublier pendant un temps les guerres, la pollution, la famine, et qui nous inviteront à ouvrir les portes du rêve.

 

Je suis inculte parce-que je n'en pratique aucun, et insecte parce-que je me méfie de toutes.  [ Raymond Queneau ] Transmis par un lecteur du Sud.

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

14/11/2017

No 318

La Chronique de DAZ

No 318 du mardi 14 novembre 2017

 

Coup de gueule. Une pétition voudrait qu'on interdise les claques, fessées et autres taloches à nos petits chéris enfants. Si taper à la tête peut être dangereux, mais un être humain adulte devrait le savoir, un coup de pied au cul bien donné, à plat, n'a jamais fait de mal à personne, sauf à l'amour propre. Il me souvient dans mon jeune âge d'avoir reçu des coups de règle sur les bouts des doigts, de m'être fait tordre les bras derrière la chaise d'école ou encore de m'être fait tirer les cheveux, vous savez, les petits, tout près des oreilles (et ça fait mal), parce que je ne savais pas correctement ma poésie et je ne suis pas mort pour autant. Au contraire, je connais toujours encore les livrets par cœur et les prépositions régissant le datif en allemand, de même que tous les verbes commençant par "ap" prennent 2 p sauf apaiser et apercevoir, etc. On se devrait plutôt de faire une pétition pour que les couples qui font des gamins doivent subir des cours d'éducation des enfants, car c'est bien là que le bât blesse. Et admettons que la loi proscrive les fessées et les claques, bien à l'instar du harcèlement     sexuel, il y aura des enfants qui en 2061 déposeront plainte contre leur maman pour avoir reçu une taloche en 2017parce qu'ils se décideront enfin de parler sur recommandation d'un quelconque avocat ou ami. Faut pas exagérer tout de même.

 

Après la scandaleuse victoire de la Suisse contre l'Irlande du Nord à Belfast et le match nul de Bâle au match retour, il n'y avait que 7 pages dans Le matin pour crier victoire. Si la Suisse avait gagné 3 à 0, il y en aurait eu 12 pages. Il ne faut plus qualifier les Français de chauvins…

 

(Reçu d'un ami du Sud, voyageur) Un voyagiste dont le nom commence par k et termine par i m'a vendu un arrangement frais de visa compris en me demandant une copie de passeport pour obtenir ce document important. Dix jours avant le départ, il reçoit les documents de voyage sans visa. Appel à l'agence et vague réponse qu'ils avaient envoyé la demande et que ça devait être bon.Pas rassuré, l'ami se présente à l'Ambassade du pays où on n'a reçu aucune demande de visa pour lui. Le voyagiste allait donc me larguer allègrement sur les plages de la petite île en demandeur d'asile. Sauf que, en bon citoyen et respectueux des lois des pays hôtes, l'ami refait sa demande compliquée avec photo passeport et au prix de CHF 75.00. Arrivé à destination et guidé vers le contrôle de passeports il passe comme une lettre à la poste. Ouf! Sauf que, la pratique d'envoyer les touristes sans visa semble être monnaie courante, car la moitié des passagers n’étaient pas en règle et ont fait la queue devant un petit guichet sous un soleil de plomb pour se procurer, un à un, un visa d’entrée. Et lui, ben il a attendu dans un bus non climatisé, sous un soleil de plomb, l'arrivée de tous les demandeurs de visa pour enfin partir vers l'hôtel avec deux heures de retard! Décidément tout fout le camp, ou il y a encore des agences de voyage incompétentes…

 

Le coup de pied au cul, c'est l'électrochoc du pauvre! (Jean Laborde)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

13/11/2017

No 317

La Chronique de DAZ

No 317 du lundi 13 novembre 2017

 

Les conditions météorologies n'ont guère été enclines à la promenade dans la campagne et dans les transports publics, il n'y avait rien à voir, circulez!

 

Mes pérégrinations culinaires n'intéressent personne d'autre que ceux qui ont pu déguster leurs conséquences.

 

Rien à dire donc, ce d'autant que Mercedes n'a pas gagné au Brésil, donc le chapitre de la F1, - et c'est Mercedes qui gagne est caduc.

 

J'ai tout de même rencontré des quidams qui étaient contents de la première victoire de Federer en tennis.

 

J'ai très vaguement aperçu la misérable qualification de l'équipe suisse de football pour la Coupe du Monde au Brésil et comme le cite un lecteur du Sud: - dans "Le Matin " de ce lundi, dix pages seront consacrées à la victoire nulle de l'équipe de Suisse de football. Les Helvètes iront en Russie. C'est beau la Place Rouge et Saint-Pétersbourg, Nathalie et les flocons blancs sur un tapis rouge, le musée de l'Ermitage. Avec l'aide d'un arbitre usé qui a un peu rusé, Croix de bois, croix de fer, si je mens, j'irai en enfer…

 

Finalement, une pensée pour l'Iran et l'Irak qui se sont payés un nouveau tremblement de terre faisant des centaines de morts. Comme s'ils avaient encore besoin de ça? C'est la vie…

 

Belle semaine à tous et faites poser les pneus d'hiver, la neige arrive…

 

 

Vivre avec des regrets, ça n'est pas bien! (Serge Lama)

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |