28/01/2018

Les ECHOS #028

Les ECHOS de DAZ # 028

 

L'humour est le souffle de la vie !

 

D'un lecteur et néanmoins ami du Sud: - à propos de l'abandon sur blessure de Hyeon Chung, à l'Open de Melbourne, en tennis, un journaliste, moins raz les pâquerettes que les autres, a sorti cette phrase magnifique: " Il est dommage qu'avec une telle ampoule, Hyeon retire la prise ". Joli!

 

Ben Roger Federer a gagné l'Open d'Australie à Melbourne. Les Suisses sont heureux et Federer plein aux as...(3,6 millions de CHF en plus)! On n'arrête pas le progrès…

 

A propos de cette finale, entendu le journaliste Pascal Dorz déclarer: - la cinquième manche sera gagnée à la force du poignet! En général, le tennis ne se joue pas avec les pieds…

 

Effectué un court séjour à Zurich et dans les environs. Je n'avais plus vu la Zurich "Hauptbahnhof" depuis fort longtemps. C'est une véritable cathédrale sur plusieurs étages. Chapeau les CFF! Mais pour s'en sortir, il faut être attentif…

 

Mangé fort bien dans un bon restaurant de la banlieue zurichoise. A la table d'à côté, une famille a commandé 4 fondues et comme entrée quatre salades! Décidément, les Suisses alémaniques ont de drôles de pratiques gastronomiques…

 

Dans le même restaurant, un ballon de blanc de Féchy coûte CHF 8.30 alors qu'une bouteille de Saint-Saphorin est vendue CHF 28.50! Cherchez l'erreur…

 

Au départ de Bienne, le contrôleur annonce: ce train continue vers Neuchâtel, Yverdon, Morges, Genève et Genève-aéroport. En allemand, on entend, "dieser Zug fährt weiter nach Neuchâtel, Yverdon, Morges, Genf, Genf-Flughafen" Si déjà il germanise Genève en Genf, il pourrait aussi dire Neuenburg und Ifferten-Bad (Yverdon-les-Bains)

 

Et pour terminer avec les CFF, dernière annonce: - Meine Damen und Herren, wir treffen in Genf ein. Ich wuensche Ihnen eine choene Tag! Mes connaissances de la langue allemande ne valent pas celles de la langue française, mais personnellement, j'aurais dit: -Ich wuensche Ihnen einen schoenen Tag, parce que Tag, c'est masculin, en français et en allemand.

 

Sur ce, "schoene Woche" à tous!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

28 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

27/01/2018

Les ECHOS # 027

Les ECHOS de DAZ # 027

 

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire! (Pierre Corneille)

 

Les Suisses sont heureux, Roger Federer s'est qualifié pour la finale de tennis de Melbourne. Malheureusement, l'adversaire n'était pas à la hauteur et qui plus est, il était blessé! Les spectateurs qui ont déboursé des centaines de dollars australiens pour voir cette rencontre n'en ont pas eu pour leur fric…

 

TPG, ligne # 3, vécu une magnifique double scène qui m'a rappelé deux réparties célèbres. Il vous souvient peut-être du film de Claude Miller "Garde à vue" avec Romy Schneider, Lino Ventura, Guy Marchand, Michel Serrault, où ce dernier accusé à tort et interrogé longuement par Lino Ventura et Guy Marchand sort un "- permettez-moi de vous dire messieurs que vous commencez à me faire chier! Or donc, dans ce fameux bus, 2 gentlemen, genre banquiers posés, sont assis côte à côte mais ne semblent pas se connaître. Derrière eux, se tiente assise, une dame qui téléphone en italien depuis un long moment et qui "gueule" dans son appareil. Après une dizaine de minutes de voyage, un des cinquantenaires peut-être banquiers se retourne et dit à la téléphoniste: - madame, vous commencez à me faire chier!. C'est à ce moment qu'intervient la deuxième scène où il vous souvient peut-être aussi d'une célèbre remarque d'un premier-ministre candidat à la présidence de la République française, Edouard Balladur, lors d'un débat avec le président en titre François Mitterrand. L'autre gentleman après la remarque crue de son voisin lui tint à peu près le langage suivant: - vous avez tout à fait raison Monsieur, mais vous eussiez pu dire à cette bruyante dame: - je vous demande de vous arrêter! Il faudrait parfois pouvoir enregistrer et filmer de pareilles scènes époustouflantes…

 

Assisté ce vendredi 26 janvier 2018 sur le coup des 13h15 à la sortie des pèlerins musulmans ayant assisté à la grande prière du vendredi à la Mosquée du Petit-Saconnex, au chemin Colladon. Il devait y avoir entre 2 et 3.000 hommes, parce que les femmes sont toujours et encore bannies de cette manifestation et sans exagération aucune, le 95% des sortants ont sorti leur portable de leur robe, de leur poche ou de leur paletot, en passant les portes. Mahomet a du se retourner dans sa tombe, les i-phones ont crépité et swisscom et d'autres pourvoyeurs ont souri… Le portable, c'est vraiment primordial!

 

Sur ce, qu'il me soit permis de vous souhaiter une excellente fin de semaine!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

27 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les ECHOS # 027

Les ECHOS de DAZ # 027

 

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire! (Pierre Corneille)

 

Les Suisses sont heureux, Roger Federer s'est qualifié pour la finale de tennis de Melbourne. Malheureusement, l'adversaire n'était pas à la hauteur et qui plus est, il était blessé! Les spectateurs qui ont déboursé des centaines de dollars australiens pour voir cette rencontre n'en ont pas eu pour leur fric…

 

TPG, ligne # 3, vécu une magnifique double scène qui m'a rappelé deux réparties célèbres. Il vous souvient peut-être du film de Claude Miller "Garde à vue" avec Romy Schneider, Lino Ventura, Guy Marchand, Michel Serrault, où ce dernier accusé à tort et interrogé longuement par Lino Ventura et Guy Marchand sort un "- permettez-moi de vous dire messieurs que vous commencez à me faire chier! Or donc, dans ce fameux bus, 2 gentlemen, genre banquiers posés, sont assis côte à côte mais ne semblent pas se connaître. Derrière eux, se tiente assise, une dame qui téléphone en italien depuis un long moment et qui "gueule" dans son appareil. Après une dizaine de minutes de voyage, un des cinquantenaires peut-être banquiers se retourne et dit à la téléphoniste: - madame, vous commencez à me faire chier!. C'est à ce moment qu'intervient la deuxième scène où il vous souvient peut-être aussi d'une célèbre remarque d'un premier-ministre candidat à la présidence de la République française, Edouard Balladur, lors d'un débat avec le président en titre François Mitterrand. L'autre gentleman après la remarque crue de son voisin lui tint à peu près le langage suivant: - vous avez tout à fait raison Monsieur, mais vous eussiez pu dire à cette bruyante dame: - je vous demande de vous arrêter! Il faudrait parfois pouvoir enregistrer et filmer de pareilles scènes époustouflantes…

 

Assisté ce vendredi 26 janvier 2018 sur le coup des 13h15 à la sortie des pèlerins musulmans ayant assisté à la grande prière du vendredi à la Mosquée du Petit-Saconnex, au chemin Colladon. Il devait y avoir entre 2 et 3.000 hommes, parce que les femmes sont toujours et encore bannies de cette manifestation et sans exagération aucune, le 95% des sortants ont sorti leur portable de leur robe, de leur poche ou de leur paletot, en passant les portes. Mahomet a du se retourner dans sa tombe, les i-phones ont crépité et swisscom et d'autres pourvoyeurs ont souri… Le portable, c'est vraiment primordial!

 

Sur ce, qu'il me soit permis de vous souhaiter une excellente fin de semaine!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

27 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |