23/01/2018

# 023

Les ECHOS de DAZ # 023

 

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes parce qu'elles pleurent plus souvent! Depuis que je sais cela, je pleure tous les jours! (André Manoukian) Un ami lecteur me signale que les Américains savent s'adresser correctement au public de langue française. - en effet, au bout de 430Km de route je me trouve devant l’entrée fermée du cimetière américain à Epinal. Le Colonel Dwight Andy Anderson avait fait mettre un avis un avis au portail, expliquant la fermeture! - en raison de la fermeture du Gouvernement des Etats-Unis d'Amérique, ce site est fermé. Pas question de "shutdown". Bravo mon Colonel. Les militaires américains savent écrire en français… Assisté à un drame dans le bus # 3. Un couple visiblement arabe de par leur tenue et leur langue monte à l'arrêt du Petit-Saconnex avec une poussette et un bébé à l'intérieur. Visiblement le petit n'est pas en forme et son père lui prépare une assistance respiratoire avec un masque et une petite bonbonne. Leur destination doit être l'hôpital des enfants aux HUG, mais le poupon ne va pas bien et arrête visiblement de respirer. La mère désespérée s'en va tout devant du bus et laisse son mari se débrouiller. J'essaie de demander au père si je peux être d'une utilité quelconque, mais visiblement le Français n'est pas sa langue. Je sors à l'arrêt Coutance et ne connais donc pas la suite. Mais la détresse de parents vis-à-vis d'un bébé malade fait mal à voir, fussent-ils arabes et musulmans. J'étais tout retourné.

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

23 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

22/01/2018

#022

Les ECHOS de DAZ # 022

 

Quand on observe la stratégie militaire et les arsenaux aéronautiques, automobiles et d'armes déployés pour la venue de Mickey, oh parton Donald Trump au WEF de Davos, on se peut se demander si la Suisse a encore besoin d'une Police et d'une Armée. Il suffirait de passer un contrat avec les Américains et quand on aura besoin d'eux, on les appelle. Ca n'avait pas déjà été fait en 14-18 et en 39-45?

 

A propos de l'écriture intrusive, un lecteur du Sud-Est écrit: - Ah bon! On devra écrire"Les femmes et les hommes sont venu(e)s". En revanche, dans les textes de la République et Canton de Genève, je lis: "venu-e-s" ou encore "étudiant-e-s" ! Faudrait savoir Mesdames et Messieurs! En attendant et au vu de la  jungle orthographique qui se dessine à l'horizon, je me suis désabonné de tout (-tous-) les journaux et éditions de langue française! Dorénavant le 'Daily Mirror' devra faire l’affaire... A vrai dire, dans l'écriture intrusive et débile, il est vrai, il n'est pas précisé s'il faut utiliser des parenthèses, des guillemets, des tirets ou encore de simples espaces…

 

Cette façon douteuse de faire me rappelle quelque peu des souvenirs. En 1963, à Zurich, lors d'une promotion d'officiers militaires, un colonel divisionnaire, et pourtant romand avait tenu un long discours en langue allemande, tant il est vrai que les officiers brevetés suisses-alémaniques étaient plus nombreux que les Suisses d'expression française, comme d'habitude, d'ailleurs. A la fin de la partie allemande, on s'attendait donc à ce qu'il dise à peu près la même chose en langue de Voltaire. Rien n'y fît. Le divisionnaire proclama simplement: - et pour les Romands, c'est la même chose… Les parents francophones qui avaient fait 300 kilomètres étaient ravis!

 

Sur ce, il ne me reste plus qu'à souhaiter à mes fidèles lecteurs une belle et bonne semaine. Il semble que depuis demain, la pluie cessera, enfin…

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

22 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/01/2018

#021

Les ECHOS de DAZ # 021

 

La langue française veut à tous prix se féminiser ou être intrusive. Avant on disait: - les femmes et les hommes sont venus, maintenant, on devrait écrire: - les femmes let les hommes sont venu(e)s! C'est souvent bordélique s'il y a plusieurs adjectifs ou compléments. Mais la féminisation n'a pas que du bon et nous allons vous le prouver 3 fois.

 

1/Un homme facile, c'est un gars sympa qui s'implique dans tout, qui est joyeux, bon gars, quoi. Une fille facile c'est un peu une "Marie-couche-toi-là", une fille qui passe d'un mec à l'autre et parfois à deux (gars) à la fois.

 

2/Un gars, c'est un type normal, généralement positif (allez les gars, on y va), bref un type relativement bien. Une garce, c'est plus une péripatéticienne qu'une princesse et c'est généralement vulgaire comme appellation.

 

3/Un entraîneur, c'est un sportif qui s'occupe à diriger, former, gérer une équipe et c'est généralement un type bien, capable, bref un chef. Une entraîneuse, c'est plutôt une fille peu habillée dans un bar qui cherche à faire consommer les clients et plus si entente. A vous de trouver d'autres exemples.

 

Un ami du Sud me transmet un document qui fait état des abus de langage qui polluent la langue française, en y rajoutant des syllabes qui parasitent certains mots, comme par exemple:Visualiser, au lieu de voir ou regarderObsessionnel - obsédéPositionner - poserSpécificité - spécialitéRéceptionner - recevoirDéposer plainte - porter plainteDifférencier - distinguerExpliciter - expliquerSolutionner - résoudreFinaliser - finirEvolutivité - évolutionAccidentogène - dangereuxProfitabilité – profit.Il est vrai que certains mots font plus ”chic”, mais ne démontrent pas forcément la maîtrise du français.

 

Paul Bocuse s'en est allé, les hamburgers et les kebabs vont prendre encore plus de grade…

 

Federer a encore gagné et Beat Feuz fut premier à Kitzbuehl, ah non deuxième, les Suisses sont heureux…

 

Le Matin du matin d'hier a consacré 7 pages entières, y compris la une à la formation en Belgique d'une Police montée pour Genève. Il est prévu que les chevaux traquent les cyclistes qui roulent de nuit sans éclairage…

 

Sur ce, excellent dimanche pluvieux à tous!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

21 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |