- Page 2

  • No 028

    Les ECHOS de DAZ No 028

     

    Il faut vivre chaque jour comme si c'était le dernier! (Marc-Aurèle)

     

    Marc Veyrat, le célèbre chef de cuisine savoyard a perdu une étoile au Michelin. Quelle horreur! Mais c'est pas grave, il conserve son chapeau...

     

    Les belles sorties de la presse, de dimanche matin dans le Matin dimanche: - en basketball, Massagno a muselé Fribourg-Olympic, en grand titre et dessous, le résultat: Sam Massagno – Fribourg Olympic 65-71 (26-32). Faudrait savoir, c'est qui qui a gagné?

     

    Les belles sorties de nos télévisions, RTS sport, en tennis à Melbourne, dimanche vers midi: Djokovic couronné en écrasant Nadal, 6-3, 6-2, 6-3. A mon humble avis, il ne s'agit pas d'un écrasement, mais d'une victoire nette. 18 jeux à 8, ça fait comme 2-1 ou 3-1 en football ou en hockey sur glace...

     

    RTS 2, dimanche, vers 13h50, ski, par John Nicolet: - il est à 48 centièmes du premier, donc à moins d'une demi seconde... Et oui, tout juste Monsieur Nicolet, 48 centièmes, c'est moins qu'une demi seconde!

     

    A l'avenue du Bouchet, environ à mi-chemin, il existe une villa, une propriété immense, une résidence, que dis-je un château qui est en fait le siège splendide du Consulat général du Qatar, avec en plus un immense jardin très bien entretenu. Et juste devant l'entrée, en bordure de l'avenue, il y a une station de récupération des bouteilles en verre, en plastic, de l'alu, du marc de café, des piles, j'en passe et des meilleurs. C'est vraiment étonnant que le Qatar n'ait jamais demandé le déplacement de ce poste de récupération, du plus mauvais effet devant cette magnifique résidence!

     

    Sur ce, excellente semaine à tous les lecteurs!

     

    DAZ, alias Daniel Zurcher

    28 janvier 2019

    Lien permanent 0 commentaire
  • No 027

    Les ECHOS de DAZ No 027

     

    J'ai été élu pour me battre, pas pour me faire abattre! (Pierre Maudet)

     

    Vouloir supprimer le vote électronique, c'est comme si on voulait supprimer les téléphones portables, c'est impossible. Nul ne peut arrêter le progrès...

     

    Regardé quelque peu la finale des dames du Tournoi de tennis de Melbourne entre Naomi Osaka (avec un nom pareil, on est forcément japonaise, même si son père des haïtien), et Petra Kvitova (elle va où vite?) couplée avec des feux d'artifice pour la fête nationale australienne. C'est tout de même navrant qu'au moment où on lutte contre le réchauffement de la planète, de la masse de CO2 dans les airs et de toutes les saloperies qu'on jette dans ce bas monde que des villes organisent encore des feux d'artifice, fût-ce pour la fête nationale. A quoi bon toutes ses réunions de la COP (Conférence Of Parties) si c'est pour continuer de saloper notre nature?

     

    Il faut toujours utiliser les outils adéquats! Assisté hier matin à une scène merveilleuse à la rue de la Poterie. Une dame d'un certain âge et visiblement sa fille viennent reprendre leur voiture qui avait clairement stationné sans être utilisée depuis les dernières chutes de neige car elle était encore toute recouverte d'or blanc et surtout de givre et de gel. Le dégivrage s'effectua donc avec une carte de crédit ou de débit qui au bout de quelques frottements se cassa net en deux parties... Un racloir coûte CHF 00.95 dans un magasin d'accessoires automobiles et pour ceux qui n'aiment pas l'effort, il y a du produit dégivrant bio (pour les écolos) à gicler qui doit coûter CHF 2.95 le litre. Une nouvelle carte de crédit, c'est 25 balles. Je n'arrive pas à vous décrire les mots prononcés lors de la rupture de la carte de crédit ou de débit... Cherchez l'erreur!

     

    Le pilote français du Jodel parti de Megève qui a collisionné un hélicoptère italien près du glacier du Ritor faisant 7 morts ne doit pas être très bien. D'une part, il est blessé et d'autre part, il n'avait visiblement pas déposé de plan de vol obligatoire pour atterrir sur un glacier...

     

    Sur ce, excellent dimanche à tous, très probablement dans la pluie!


    DAZ, alias Daniel Zurcher

    27 janvier 2019

    Lien permanent 0 commentaire
  • No 026

    Les ECHOS de DAZ No 026

     

    Le commerce est l'école de la tromperie!

     

    (Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues). Vauvenargues, qui comme chacun le sait est une commune de 1'100 âmes qui se trouve dans le canton de Trets, arrondissement d'Aix-en-Provence dans le département des Bouches-du-Rhône en PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur).

     

    Chez le grand distributeur orange commençant par Mi et se terminant par gros, il existe momentanément un système électronique qui permet aux chalands de passer leurs quittances d'achats devant un lecteur et avec un peu, beaucoup, pas du tout de chance, l'acheteur gagne un bon d'achat de CHF 10.00, CHF 20.00 ou encore plus. Il m'est arrivé d'utiliser ce gadget, bien évidemment sans succès. Ce vendredi matin, dans une succursale de mon quartier, je regardai la file de clients qui attendaient pour passer leurs tickets et il y avait un quidam avec un bloc-note et un crayon. Je lui demandai donc s'il était contrôleur, superviseur ou quelque chose comme ça. Il me répondit, visiblement gêné: - euh, non, c'est à dire que oui, mais non, je regarde simplement qui gagne? Et je tentai alors la question qu'il ne fallait pas poser: - et il y en a beaucoup qui gagnent ce matin? Et sa réponse fut: - ben je suis là depuis l'ouverture et chaque client a pu lire après présentation de son ticket, - dommage, pas de chance! Il était 10h00 sonnantes et trébuchantes et le magasin était ouvert depuis 08h30... Que ne fait-on pas pour attirer le chaland? Marketing, non mercatique, en français, mercatique, toujours de la mercatique!

     

    Histoire de bus: A l'arrêt Servette, un vieux (comme moi), con (pas comme moi), avec une canne noire monte dans le bus No 3, se plante devant un siège pour handicapés qui était occupé par une dame légèrement plus jeune que lui. Le vieux dit à la dame d'une manière péremptoire: - dégage! Et la dame se leva et laissa sa place! Certes, le vieux avait une canne, donc il était plus fort, mais me l’eussions dit sur ce ton que c'est moi qui lui aurait foutu un coup de canne...

     

    Encore heureux que seuls quatre conseillers fédéraux soient allés à Davos, sinon il y aurait eu 7 avis différents. Et puis, les dames ont du rester à la maison...

     

    Et hier, toute la journée, du Maudet à la radio, du Maudet à la télévision, du Maudet dans la presse. Mais que diraient les médias sans Maudet?

     

    Sur ce, excellent samedi à tous...


    DAZ, alias Daniel Zurcher

    26 janvier 2019

    Lien permanent 0 commentaire