18/05/2017

No 138

La chronique quotidienne de DAZ No 138 Entendu, vu, eu ou lu ce jeudi 18 mai 2017

 

  • o   Circule tranquille chemin de Marsillon entre Troinex et Veyrier. Il y a un radar fixe double sens dit "des poules" parce qu'un immense poulailler est situé juste en face et que sur le bâti du radar, un artiste a procédé à une jolie fresque qui contraste par ailleurs nettement des tags insensés. La limite des de 50 kmh, que je respecte comme d'habitude et il y a sur la droite une bande pour cyclistes. Soudain j'0aperçois sur mon rétroviseur droit un cycliste qui s'approche. Il me dépasse. Il devait à l'estime rouler à 70 kmh. Vive les vélos électriques…

 

    •  
  • o   Passé à Balexert, chez le grand géant "orange" suite aux critiques des lecteurs qui me reprochent parfois d'aller faire mes courses en France et entendu le message suivant: - la voiture Mercedes plaques françaises xx 57 yy ZZ doit être déplace immédiatement! Comme j'avais fini mes courses, je descends au garage pour reprendre ma voiture et j'aperçois ladite Mercedes stationnée sur un passage pour piétons devant une entrée. Moralités: 1/Mercedes ne gagne pas toujours, 2/on ne sort décidément plus de la politique française, 3/il y a vraiment des c… sur la route et les parkings…

 

    •  
  • o   David Pujadas, l'inamovible Darius Rochebin de France 2 a été débarqué du Journal de 20 heures. Il sera remplacé par Anne-Sophie Lapix. On gagne en beauté, mais pas forcément en qualité…

 

    •  
  • o   Un mot tout de même sur le nouveau gouvernement français d'Emmanuel Macron qui semble enfin réunir des gens compétents ou presque, des nouveaux ou presque, de la gauche, du centre et de la droite ou presque. Mais pour moi, avoir repris le vétéran imputrescible et magouillard François Bayrou fout tout en l'air. Bien dommage! Pourtant Macron avait dit qu'il ne prenait ou ne reprenait pas des vieilles badernes. S'il commence déjà à ne pas tenir parole, on n'est pas sorti de l'auberge…

 

La vitesse est la forme d'extase dont la révolution technique a fait cadeau à l'homme! (Milan Kundera)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

17/05/2017

No 137

La chronique quotidienne de DAZ No 137 Entendu, vu, eu ou lu ce mercredi 17 mai 2017

 

  • o   Si même les chefs de La Police se mettent à se suicider, c'est que le monde va mal. Pourtant l'ami Olivier Guéniat, le chef de la Police judiciaire du Canton de Neuchâtel, il n'avait pas l'air si mauvais. Comme il s'est donné la mort avec son arme de service, on va certainement trouver des individus qui tenteront d'interdire aux flics d'être armés à l'instar de ce qu'ils cherchent à faire avec les militaires…

 

    •  
    • o   On ne va plus trop parler de La France, car ça irrite certains lecteurs, mais quand je reçois ce genre de commentaire, il faut vous en faire part: - Philippe est effectivement un ancien Rocardien, tout le monde peut se tromper! Ou a-t-il tourné sa veste? Dans ce cas-là pourrions-nous craindre que c'est un faux jeton? Chacun son point de vue…
    •  
    • o   M'étant plaint du prix du stationnement à Bienne, un ami et lecteur fidèle me fait signe ainsi: - en ce qui concerne les tarifs de places de stationnement, sache que celui de Bienne fait partie des moins chers… tu as payé CHF 9.80, soit CHF 1.63 par heure. A la gare de Cornavin, tu aurais payé CHF 18.00, soit CHF 3.00 par heure, et au P1 de l’Aéroport international de Genève, CHF 32.00 soit CHF 5.33 par heure! C'est bien vrai que tout est relatif…
    •  
    • o   Rentré un peu tardivement de Veyrier, rencontré 4 cyclistes pratiquement tous sans lumière, dont un sur le Pont Butin et sur les voies des voitures et non pas sur la piste cyclable.. C'est vraiment une hantise. J'espère seulement ne pas m'en faire un une nuit…
    •  
  • o   A la Neuveville, les barrières du port sont dignes d'un film de science-fiction. Tu touches les barrières et t'es mort. Navigateurs, méfiez-vous des garde-fous dans les ports…

 

Avant de chercher à augmenter la mémoire, il faut déjà chercher à ne pas la perdre! (Alain Lieury)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

16/05/2017

No 136

La chronique quotidienne de DAZ No 136 Entendu, vu, eu ou lu ce mardi 16 mai 2017

 

    • o   Ai utilisé hier la notion de "potron minet" et visiblement selon les réactions, peu de gens la connaissent. En voici l'explication, bien compliquée. Le minet ici présent est bien un chat. Quel lien peut-il avoir entre un chat et une heure matinale? A l'origine, on disait dès potron-jacquet, le jacquet étant tout simplement l'écureuil d'aujourd'hui. Quant à potron, ça vient de poistron ou de posterio, parce que l'écureuil se met souvent sur son postérieur. Dès que l'écureuil se réveille, généralement très tôt, il se met sur son postérieur donc potron minet. Mais les urbanophiles qui ne connaissent guère le vie forestière ont remplacé écureuil par minet, qui se lève aussi tôt. Il ne faut pas confondre potron avec pochtron qui est un pochard, donc un saoulon. Voilà, vous savez tout ou presque…
    •  
  • o   Un fidèle lecteur me signale la constatation suivante: - sur une radio française, dans un reportage sur la passation des pouvoirs, au lieu d'investiture, j'ai entendu par trois fois le mot intronisation. Cela semble bien indiquer ce qu'on savait déjà un peu, que de république, la France en est revenu à la monarchie. Emmanuel premier... Comme il a raison l'âmi, après François 2. voici Emmanuel 1.

 

    •  
  • o   Entendu hier à 17h35, sur France 5, dans C' à dire, le pourtant excellent journaliste Axel de Tarlé préciser: - en ce moment l'avion présidentiel d'Emmanuel Macron est en train de se poser sur le tarmac de l'aéroport de Berlin. J'espère que l'avion de Macron s'est posé sur la piste, sinon il est mort… Un tarmac est une partie d'un aéroport réservée au stationnement et au trafic des avions comportant les parkings et les voies de circulation (taxyways), mais pas la piste d'atterrissage.

 

    •  
  • o   Le nouveau Premier ministre de La France, Edouard Philippe est de droite mais a un passé de gauche puisqu'il était socialiste sous Rocard. Les politiques, ça bouffe vraiment à tous les râteliers…

 

L'avenir nous tourmente, la passé nous retient. C'est pour ces raisons que le présent nous échappe! (Gustave Flaubert)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |