11/06/2018

No 162

Les ECHOS de DAZ # 162

 

Il ne faut pas offrir aux gens ce qu'ils aiment, mais ce qu'ils pourraient aimer! (Jacques Chancel)

 

Sion, c'est non!

Les Valaisans ne veulent pas des Jeux Olympiques 2026 et ils ont eu bien raison de dire non. Si on avait proposé Switzerland 2026 au lieu de Sion 2026, les jeux auraient certainement eu lieu en Suisse. Mais quand on fait quelques épreuves au Valais et le reste à Saint-Moritz, à Kandersteg, à Berne, à Fribourg et encore à la Vallée de Joux, ça n'est plus Sion qu'il faut s'appeler, mais Suisse. A vouloir rester trop petit et trop chauvin, on perd tout... Messieurs les Gentils Organisateurs, il eût nieux valu ou fallu que vous utilisassiez ou proposassiez "SUISSE 2026" ou même "Switzerland 2026".

 

Nadal, c'est phénoménal!

Il se paie un onzième Roland Garros. On parle chez nous souvent du superman Roger Federer, mais on devrait aussi mentionner plus souvent Rafael Nadal, encore un cran au-dessus! Ah le chauvinisme...

 

Susanne Ruoff, la grande cheffe de la Poste démissionne une jour avant la publication des résultats de l'enquête de l'affaire Car postal. Je n'aime pas les rats qui quittent le navire avant qu'il ne coule...

 

Entendu d'un voisin dans l'entrée de l'immeuble: - ben, il n'y a plus le tennis à Paris, il n'y a pas encore le football en Russie, je me demande ce que je vais regarder les après-midis à la télévision? Je ne lui ai pas répondu, il faut savoir parfois se taire...

 

Sur ce excellente semaine à tous!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

11 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

10/06/2018

No 161

Les ECHOS de DAZ # 161

 

Chaque dimanche est talonné de près par un lundi, quoi qu'on y fasse? (Hans Fallada)

 

Quand on a l'intention de se lever de bonne heure un dimanche matin, qu'on enclenche la radio, qu'on entend aux nouvelles qu'une voiture circule en sens inverse sur une autoroute helvétique et qu'ensuite on écoute une chanson de Stromae où il répète 50 fois: - t'es où papa?, on a tout de suite envie de se retourner et de rester dans les plumes encore un moment...

 

Un lecteur farceur du Sud me parle de la rencontre de la Suisse contre le Japon hier à Lugano en préparation de la Coupe du Monde de football et précise qu'un joueur helvète, même s'il est non blanc se nomme Moubandje. Jusque là, rien d'anormal, mais si vous lisez son nom syllabique-ment à l'envers, ça doit donner des troubles à l'adversaire et à son amie...

 

Je m'étais souvent demandé pourquoi les minibus autonomes sans chauffeur des transports publics modernes, comme il en existe à Sion, à Marly et bientôt à Meyrin possédaient des essuie-glaces puisqu'il n'y a pas de pilote. J'ai enfin trouvé la réponse. Dans un bus autonome, il n'y a plus de conducteur ou de machiniste comme on dit à Paris, mais il y a un employé des transports publics qui accompagne le bus pour intervenir en cas de panne, de pépin ou de défaut. Donc sans conducteur, sans conducteur, mon cul comme aurait dit Zazie dans le métro...

 

Quand après une réunion du G7, les participants ne sont même pas d'accord sur le communiqué final, c'est qu'il y a vraiment de l'eau dans le gaz du commerce mondial...

 

Fervent écouteur de la chaîne radio (90.8 à Genève et environs) Option Musique RTS OM, 55 minutes de musique et 5' d'informations toutes les heures, entendu ce matin un nouveau (jingle publicitaire) - en français dans le texte un nouveau tintement, refrain, ritournelle, ou rengaine de publicité - ,

Il n'y a pas d'Option, il n'y a que de la musique! dit à voix grave, c'est super...

Sur ce, excellent dimanche à tous et reposez-vous bien!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

10 juin 2018

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

09/06/2018

No 160

Les ECHOS de DAZ # 160

 

Je crois davantage aux vertus du passeport qu'à celles du diplôme! (Jean Gouyé dit Jean Yanne)

 

D'un ami du Sud, l'aventure suivante: - Il y a quelques jours, je suis allé retirer dans ma banque française une somme qui dépassait le maximum hebdomadaire autorisé. Mon compte étant couvert, je n'avais aucune crainte. Mais pour réussir l'opération, il faut s'acquitter d'un léger émolument et montrer patte blanche. Au jeune et affable guichetier, je présente mon passeport. Je lui accorde cette phrase touchante: " En Suisse, même vos passeports sont beaux ". Ma modestie en a pris un bon coup de porte-monnaie! Ah, la classe, ça se paie toujours cash...

 

Effectué la randonnée annuelle chez l'hygiéniste dentaire. C'est toujours aussi désagréable, ça fait toujours aussi mal, ça coûte toujours aussi cher et ça prend toujours autant de temps. Un vrai régal, vive la science!

 

Chacun son métier et les vaches seront bien gardées, adage guère usité dans les télévisions francophones. Entendu une interview de Dominic Thiem, un finaliste du tournoi de tennis de Roland Garros à Paris en anglais avec l'ancien joueur français et maintenant consultant ou même organisateur dudit tournoi. Tout d'abord, le consultant pose une question en anglais qu'il ne traduit pas, le consulté parle pendant 30 secondes en anglais et la traduction qui se fait en 5 secondes ne correspond pas du tout à ce qu'il a dit.. Cette solution est misérable et indigne de grandes télévisions. On paie des gars pour nous expliquer que la balle est sortie ou pas des lignes, mais on n'est pas foutu de se payer un traducteur/interprète dont c'est le métier de traduire. La traduction est trop difficile pour être laissée à n'importe qui. Il en va de même, par ailleurs, à notre télévision romande.

 

Dans le même cadre, lors d'un entretien sur le tennis français qui se porte au plus mal, l'ancienne championne actuelle consultante ou directrice du tennis français, Amélie Mauresmo a répété 20 fois le mot "voilà" en 30 secondes d'interview. N'est pas fait n'importe qui pour parler dans un microphone... La télé, ça devient gentiment n'importe quoi!

 

Sur ce belle fin de semaine à tous et bon vent pour le Bol d'Or...

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

09 juin 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |