06/10/2018

No 279

 

Les ECHOS de DAZ # 279

 

Toi tu te tais quand je t'interlocutes! (d'Edddy Mitchell à Philippe Noiret dans "Coup de torchon" de Bertrand Tavernier.

 

Vous savez tous ou presque, restons modeste, ô combien j'abhorre les applaudissements lors des obsèques ou des manifestations du souvenir à l'occasion d'un décès ou de son annonce.

Il n'y a pire démonstration que celle-ci et applaudir lors d'un décès, c'est comme une deuxième mort. Un ami lecteur du Sud qui partage mon point de vue, si si, ça existe, m'a fait parvenir la note suivante: - Je me souviens de tes remarques concernant les applaudissements aux obsèques. J’ai suivi ce matin l’hommage national rendu à Charles Aznavour aux Invalides. La cérémonie fut impressionnante et touchante à la fois. De très beaux discours du premier ministre arménien et du président de la République française, entrecoupés par des morceaux choisis de musique et de chants. Le tout sans aucun applaudissement. Ce fut très beau. En revanche, lorsque le véhicule transportant le cercueil quitta les lieux, il fut accompagné par une nuée d’applaudissements dans la rue. Cela a totalement détruit la solennité rendue au chanteur, comme dans les stades ou les patinoires Et tout ceci pour vous dire que le jour de mes obsèques, si un quidam applaudit, je lève le couvercle pour lui balancer un coup de pied où je pense...

 

Un peu partout, la chasse aux mégots de cigarettes a commencé. Il a en effet été constaté que ces bouts jetés un peu partout étaient très nocifs pour l'environnement. Et rien qu'en France, il se jette par année dans les rues et autres trottoirs 30 milliards de mégots ce qui représentent 30'000 tonnes de déchets. Sachant que la population française est en gros de 80 millions d'âmes, et que le monde en possède 8 milliards, vous multipliez par 100 pour obtenir le nombre de mégots balancés dans la nature, ou les tonnes de déchets. Ne devrait-on pas interdire de fumer?

 

Une amie du Sud qui contestait mes propos quant au coût annuel d'une voiture m'a fait savoir que la comparaison voiture versus transports publics ne tenait pas la route, si l'on ose dire, parce que la voiture est bien plus rapide que le train ou les bus et trams.

 

Sur ce, excellente fin de semaine.

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

06 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

05/10/2018

No 278

 

Les ECHOS de DAZ # 278

 

Dans les Transports Publics Genevois, plus les passagers sont âgés, plus ils ont tendance à se lever tôt avant l'arrêt où ils descendent! (constatation genevoise)

et un voisin de siège d'ajouter: - et plus ils se lèvent tôt, plus ils prennent le risque de tomber pendant ,l'avance du bus!

Une amie me signale que l'autre jour, elle voulait prendre le bus à un arrêt de la ligne # 3. Elle était la seule future passagère potentielle à cet arrêt. Le bus s'est approché de l'arrêt et l'amie en question s'est dit qu'il allait s'arrêter. Elle n'a donc pas fait se signe distinctif au machiniste, et le bus est passé tout droit devant elle! En résumé, si vous voulez prendre le bus, faites signe au conducteur!

Une récente étude a pu prouver qu'une voiture moyenne, à raison de 10'000 km l'an, en Suisse coûte en gros CHF 750.00 par mois. Pour certains pays, ça monte même jusqu'à CHF 865.00. Ça faisait 50 ans que je répétais à qui voulait bien l'entendre qu'une bagnole coûtait extrêmement cher, mais comme quasi tout le monde est fana de voiture, personne ne voulait l'entendre. Et bien maintenant, c'est fait officiellement. Merci les experts. Et pour terminer sur ce sujet, rappelons qu'un abonnement général des Transports Publics helvétiques, y compris dans toutes les villes et les cars postaux est vendu CHF 330.00 par mois, donc en gros 400 balles de moins, certes en 2ème classe, mais toutes les voitures ne sont pas de première classe non plus. Donc à 2 ou 3, la voiture, ça vaut le coup, mais tout seul, c'est l'horreur, sans compter tous les risques de contravention pour excès de vitesse et alcoolémie. Santé!

Et ça sera tout pour ce dernier jour ouvrable de la semaine.

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

05 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

04/10/2018

No 277

 

Les ECHOS de DAZ # 277

 

Quand on a des gants blancs, c'est salissant! (Jérôme Fourquet)

C'est visiblement le "Bronx" monumental en France. Les cadors quittent le gouvernement les uns après les autres et certains de façon peu orthodoxe. Et le président Emmanuel Macron baisse dangereusement dans les sondages. Tout ça a un goût comme les rats qui quittent le navire avant qu'il coule...

Fait un saut hier soir aux Vernets pour assister, un peu, à la défaite de l'Ours bernois contre l'Aigle genevois. Entendu une annonce par haut-parleur en début de rencontre: - le propriétaire de la voiture GE xyzxy est prié de se rendre immédiatement vers son véhicule, le moteur est en marche... Je connaissais des étourdis, maintenant je connais un immense étourdi! Faut quand même en avoir une sacrée couche pour quitter son véhicule en laissant le moteur tourner!

Lors de la même rencontre, la musique diffusée pendant les arrêts de jeu était des chansons de Charles Aznavour, dont le célèbre ,morceau: - "je'm voyais déjà". Était-ce prémonitoire ou simplement un hommage à ce grand de la musique décédé il y a quelques jours?

Grand consommateur de jus d'ananas, parce que j'aime bien ça et que le jus d'orange me dérange, je constate sur l'emballage: 100% jus d'ananas à partir de concentré de jus d'ananas. C'est donc que les ananas sont pressés quelque part en Afrique ou en Amérique pour en extraire le jus, puis on déshydrate le tout, on le transporte en Europe, respectivement en Suisse et plus précisément à Bischofszell et on y ajoute de la flotte. Mais comme on n'a pas transporté le liquide après extrait du concentré, le liquide ajouté à Bischofszell n'est certainement pas le même que celui d'Afrique ou d'Amérique. Est-ce vraiment encore du jus d'ananas à 100%? Tel est la question?

DAZ, alias Daniel Zurcher

04 octobre 2018

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |