16/06/2017

No 167

La chronique quotidienne de DAZ No 167 Entendu, vu, eu ou lu ce vendredi 16 juin 2017.

 

    • o   Pour entrer à l'EPFL, un titulaire d'une maturité doit avoir 4 de moyenne, ce qui correspond, noté sur 20 à 13,3. Un jeune titulaire du Bac français doit avoir 16 de moyenne pour pénétrer dans cet établissement. Cherchez l'erreur… Et ne dites pas que le bac français est moins difficile à obtenir qu'une maturité helvétique, sinon…
    •  
    • o   Alors même que sur une esplanade, je m'apprêtai à monter sur mon vieux scooter chinois, habillé d'un pantalon de toile vert pomme "granny smitch" et d'un anorak bleu ciel azur, une vielle dame (disons âgée) me lance: - ben vous Mossieur, vous n'avez pas beaucoup de goût pour les assemblages de couleurs! Et tac! Je lui répondis alors gentiment: - mais au moins comme ça, sur mon scooter, on me voit mieux! Et sa réplique fusa: - oui, mais ça change rien à ce que je vous ai dit. Et vlan. Moteur…
    •  
  • o   Je suis (du verbe suivre) un scootériste à plaque française. Il brûle manifestement un feu rouge devant l'ancienne aérogare. Je le rattrape le feu suivant où il s'est enfin arrêté et lui tiens à peu près ces propos: - ben vous êtes gonflé, vous, vous allez voir votre permis dans un tiroir pendant un mois! Et le gars de me répondre. - je suis policier français, je n'ai pas brûlé de feu et par ailleurs je ne sais pas très bien où je me trouve. Un flic français paumé dans Genève qui ne voit pas les feux rouges, faut le faire…

 

    •  
  • o   A propos des mendiantes dans les TPG, une fidèle lectrice et néanmoins amie me signale: - en bus 11 je descends à l'arrêt Mouettes et suis allée à la Coop où il y avait une mendiante qui tendait la main et qui téléphonait de l'autre… Vive le progrès!

 

 

  • o   Dans les gros titres de France-Info: Le Pape, le dalaï-lama et le grand mufti prêchent l'amour par les religions. Dans les gros titres de la TDG, des Tunisiens sont emprisonnés pour n'avoir pas respecté le ramadan. Cherchez les erreurs…L’enseignement: apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir. L’éducation: apprendre à savoir être. (Louis Pauwels) Citation aimablement transmise par un lecteur du Sud. 

 

  •  
  •  
  •  

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

15/06/2017

No 166

La chronique quotidienne de DAZ No 166 Entendu, vu, eu ou lu ce jeudi 15 juin 2017.

 

    • o   Un tout grand bravo aux députés du Canton de "Thurgau" pour avoir envers et contre tout maintenu l'apprentissage du français dans les classes primaires de leurs écoles. Il fallait le faire…
    •  
  • o   Lors de l'incendie d'une tour à Londres, plusieurs personnes se sont jetées par la fenêtre plutôt que d'attendre les secours. Quand on se jette du 20ème étage d'un immeuble, on meurt à coup sûr. Attendre les secours eût peut-être mieux valu. Bon facile à dire quand on n'est pas concerné! Mourir brûlé et asphyxié ou mourir de peur cassé, il fallait choisir… Personnellement, j'aurais attendu!

 

    •  
  • o   Un ami commande un taxi de la compagnie qui commence par U et finit par BER. On est au boulevard Carl Vogt et il doit se rendre à l'hôtel situé à côté de Stade de Genève. Tarif: CHF 10.00. Avec une autre compagnie, il en aurait eu pour 25 balles… Cherchez l'erreur!

 

    •  
  • o   Météorologie locale: Orages sur le Petit-Saconnex et ailleurs d'ailleurs. J'habite un appartement traversant. Je constate que du côté Sud, il se met à pleuvoir. Pour éviter tous risques, je me rends au Nord pour fermer les fenêtres. Et bizarrement, de l'autre côté, il ne pleut pas. Vous avez dit bizarre!

 

    •  
    • o   Pourquoi donc chaque fois que je nettoie les vires des fenêtres il se met à pleuvoir obliquement?
    •  
    • o   Burkhalter s'en va du Conseil fédéral. Ca ne fait jamais qu'un invisible qui part. Maudet doit commencer à s'exciter…
    •  
  • o   C'est le bac en France. Grand moment. Un ami du Sud me fait part de ses émotions: - je n'ai pas encore saisi l'importance que la France attache à ce "Juge de Paix", la "Philo" pour l'obtention du sésame. Car lorsque l'on observe par la suite le degré de raisonnement des édiles, des techniciennes de grandes surfaces, des gens que je rencontre chaque jour, il y a de quoi se poser la question de l'utilité de la philosophie dans ce pays que j'aime et respecte. J'ajouterai que lorsqu'on voit et entend les jeunes parler, il y a lieu de se demander si la philosophie ne devrait pas être remplacée par le savoir-vivre?La propreté est l'image de la netteté de l'âme (Montesquieu)

 

  •  
  •  

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

14/06/2017

No 165

La chronique quotidienne de DAZ No 165 Entendu, vu, eu ou lu ce mercredi 14 juin 2017.

 

  • o   Le pilote militaire suisse du FA-18 qui s'était éjecté de son appareil à la suite d'une panne en octobre 2015 dans le département du Doubs en France est accusé de dilapidation de matériel parce qu'il n'aurait pas suivi les procédures prescrites. Pas toujours drôle de servir sa patrie…

 

    •  
  • o   Les SIG (Services Industriels de Genève) organisent un jeu-concours via Internet. Il s'agit de répondre à des questions. Puis à la fin, il faut bien évidemment mettre ses coordonnées. Mais le site mentionne en allemand "Ihre Angaben"! On voit bien d'où vient le jeu…

 

    •  
    • o   Petit magasin de quartier du géant orange desservi encore par des caissières ou comme on dit maintenant des assistantes au paiement. Devant moi, une vieille dame, encore plus âgée que moi (oui, oui, ça existe). Elle racla le fond de son porte-monnaie pour trouver CHF 9.90, en vain et tend toutes les pièces qu'elle a dans la main à l'assistante. Je demande alors combien il manque et la caissière m'indique CHF 1.00 (un franc suisse). Je tends alors une pièce d'un balle à la caissière parce que j'en ai marre d'attendre, mais aussi parce que bien que n'étant pas musulman, j'essaie de faire le bien au moins une fois par jour… Je n'y arrive pas toujours, mais parfois! Et c'est vrai que je suis bien plus riche que la Migros!
    •  
  • o   Lors des procédures et des contrôles avant l'embarquement dans un aéronef à Nantes, une spécialiste m'a interpellé et m'a demandé de me mettre devant un appareil. Elle a ensuite exigé que je lui présente mes deux mains ouvertes, dessus et dessous et a passé un appareil qui ressemblait à une brosse à habits. S'ensuivit un énorme bruit et la chute d'un ticket en papier par une fente. Elle a lu le papier et m'a simplement dit: - c'est bon, vous avez été choisi aléatoirement! Renseignement pris, il serait agi d'un contrôle pour voir si j'avais manipulé des explosifs pendant les dernières 24 heures… Un jour viendra où avant de monter dans un avion on vous fera un "toucher rectal" pour connaître votre prostate!Il est impossible de distinguer un camé sous contrôle d'un comptable végétarien! (Raymond Chandler)

 

  •  
  •  

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |