12/06/2017

No 162 retardée

La chronique quotidienne de DAZ No 162 Entendu, vu, eu ou lu ce dimanche 11 juin 2017, édition retardée.

 

  • o   Fait un p'tit tour au cimetière américain de Colleville-sur-Mer dit aussi Omaha Beach. C'est magnifique, ces dix mille tombes alignées au cordeau et dans tous les sens. Mais c'est quand même triste de penser qu'il a fallu à ces militaires mourir dans une guerre et surtout de penser que les guerres continuent… Cherchez l'erreur!

 

    •  
    • o   Roulé à 130 kmh sur une autoroute, et oui, en France, on peut parfois faire du 130, derrière une mini camionnette qui transportait sur son toit un lit sans matelas, et qui devait aussi rouler à 130. Et que croyez-vous qu'il arriva, le lit s'en alla et l'on roula sur une vingtaine de lattes de lit... Cherchez l'erreur!
    •  
    • o   Et quelques kilomètres plus loin, autre événement autoroutier. Un convoi d'une vingtaine de voitures qui circulaient sur la droite de la chaussée, lui, avec des voitures fleuries. C'était donc un mariage, vous le pensez bien. Et derrière une des voitures, une longue corde avec une dizaine de boîtes de conserves vides qui traînaient… Imaginez le bruit! Remontant la file, on arriva enfin à la hauteur des mariés qui se tenaient debout à moitié en dehors de leur voiture qui possédait un toit ouvrant. Le tout à 100 kmh…
    •  
  • o   Vous avez probablement déjà entendu parler du nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui devrait se construire à Nantes, précisément pour remplacer l'aéroport actuel dit Nantes-Atlantique. Les gens de la région avaient accepté par référendum le projet, mais le gouvernement français n'a jamais pu commencer les travaux parce que des résistants campent sur le nouvel emplacement. Ben pour ma part, les travaux devraient commencer rapidement, parce que l'aéroport actuel, c'est plutôt merdique, du moins pour l'atteindre en bagnole…

 

    •  
  • o   Message sympa reçu d'une fidèle lectrice: - Avant que tu ne t'absentes de nos chroniques quotidiennes, on s'y habitue, bon voyage!

 

  •  
  • Suite à la chronique concernant les canicules et l'envoi d'eau aux vieux par les Autorités de la Ville de Genéve, un fidèle lecteur précise: - à la place des 6 bouteilles d’eau je me contenterai de 2 flacons  issus de la région du Mandement (sans prospectus explicatif !) Moi aussi…

Le voyageur est celui qui se donne le temps de la rencontre et de l'échange! (Frédéric Lecloux)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

No 161 retardée

La chronique quotidienne de DAZ No 161 Entendu, vu, eu ou lu ce samedi 10 juin 2017, édition retardée.

 

  • o   Devant l'aérogare de Genève aéroport international, il y a des travaux d'agrandissement, des modifications de passages pour les voitures et les piétons. Les piétons ne devraient pas emprunter la route, ce d'autant qu'il y a 2 écriteaux immenses "Piétons interdits". Mais les piétons s'en foutent autant que les cyclistes et cheminent le long du passage interdit. C'est vrai que pour être piéton, on n'êst pas tenu de connaître la loi sur la circulation…

 

  •  
  • o   Avant que de prendre un aéronef à l'Aéroport International de Genève, il faut être présent 2 heures avant l'heure prévue de départ. Le jour avant de votre départ, vous recevez encore un "sms" vous rappelant cette obligation, même si vous avez déjà enregistré "sans bagages" par internet. Alors comme on est discipliné, on arrive deux heures avant, on passe les contrôles et on attend ensuite bêtement pendant une heure et 45 minutes… Cherchez l'erreur!
  •  
  • o   Toujours dans le même contexte de départ, les contrôleurs des bagages à mains vous donnent maintenant un cornet en plastic transparent pour y mettre dedans tout ce que contient votre trousse de toilettes en matière de liquide et de pâtes. Et votre tube de dentifrice passe à la poubelle sous prétexte qu'il pèse plus que 125 grammes... Cherchez l'erreur!
  •  
  • o   Une fois, enfin, dans l'aéronef, les annonces du pilote, de la cheffe de cabine, des hôtesses sont nombreuses et souvent totalement incompréhensibles tellement la vitesse du débit des parlants est grande. Bref, de temps à autre, on comprend quelque chose, dont une bonne: - Mesdames et Messieurs, nous vous rappelons qu'il vous faut rester attachés tant que vous êtes assis. Pour ma part, j'ai essayé, mais j'ai eu énormément de peine à rester attaché quand j'étais debout… Cherchez l'erreur!
  •  

Les voyages forment la jeunesse! (Michel Eyquem de Montaigne)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

09/06/2017

No 160

La chronique quotidienne de DAZ No 160 Entendu, vu, eu ou lu ce vendredi 9 juin 2017

 

  • o   Suite é la chronique sur les piétons qui attendent aux feux, un lecteur du Sud, récemment parmi nous me signale: -Sillonnant Genève sur mes deux jambes pendant près de quinze jours, j'ai passé plus de temps d'attente aux feux rouges pour les piétons qu'à gambader dans ma cité préférée. En plus, quand c'est vert pour les bipèdes, tu te fais engueuler par un cycliste sans feu ni loi qui te fonce dedans et te blesse (j'ai des témoins). Je me demande si la prochaine fois, je ne vais pas venir avec ma voiture pour remettre de l'ordre chez Calvin. Que voilà une remarque qui tombe à pic…

 

    •  
    • o   Un fidèle lecteur s'insurge à propos du tennis à Paris: né le même jour que les demoiselles Ostapenko et Bacsinszky, bien que plus tôt, je m’attendais à ce que les organisateurs leur remettent un petit bouquet avant de commencer la partie. Décidément, je me fais vieux, sortant d’une école où une telle petite attention allait de paire. Comme tu le dis (et à juste titre ) assez souvent: - tout fout le camp!
    •  
    • o   Moi ce qui m'agace le plus, ce sont les commentaires de Rosset. Mais comment la RTS peut-elle tolérer d'un consultant des commentaires aussi mauvais et stupides. Le dernier exemple: - elle joue comme un joueur de hornuss… Ce grand dadais n'a rien à faire derrière un micro et le pire, c'est que chaque fois qu'il dit une connerie, le journaliste Pascal Droz rigole…
    •  
  • o   Une aimable lectrice et néanmoins amie me signale que la Ville de Genève qui se préoccupe de la canicule et de ses effets sur les vieux ferait mieux de livrer 6 bouteilles d'eau toutes les semaines plutôt que des prospectus explicatifs. Comme elle a raison…Pour des raisons dépendantes de ma volonté, les chroniques 161 (samedi), 162 (dimanche ) ne paraîtront que lundi matin 12 juin 2017.

 

  •  

Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise de ses semblables! (Marquis de Sade)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |