06/04/2017

No 096

La chronique quotidienne de DAZ No 096 Entendu, vu, eu ou lu jeudi 6 avril 2017

 

  • o   Belle histoire entendue: un ami offre à son épouse pour son anniversaire et pour lui faire un peu peur un vol en para-pentes biplace. Comme tous les bons, il y a une validité limitée. Malheureusement entre temps, son épouse est victime d'un accident et de divers bobos qui l'empêchent d'effectuer le vol et c'est l'heureux donateur qui a dû s'y lancer pour ne pas perdre l'occasion. Ainsi fut pris celui qui croyait prendre…

 

    •  
  • o   3 compères, dont un est féru de technique musicale, digressent, autour d'un verre, sur la différence entre un orchestre symphonique et philharmonique. Rien d'anormal jusque là, mais la réponse fait défaut. Renseignements pris, en fait, il n'y a pas de différence entre un orchestre philharmonique (qui aime la musique) et un orchestre symphonique (ensemble de ceux qui jouent de la musique en harmonie). C'est totalement synonyme. C'est bonnet blanc, blanc bonnet. Dont acte…

 

    •  
    • o   Et revoilà le FC Sion en finale de la Coupe de Suisse de football pour la 14ème fois. Bravo… Rappelons que les 13 autres fois, il n'a jamais perdu!
    •  
    • o   Le Conseil d'Etat genevois a modifié la loi sur les bains publics en autorisant les "seins nus". On a vraiment de grands problèmes à Genève…
    •  
  • o   Entendu dans le tram 12 entre deux quidams, en passant la rue de Carouge: - dis tes souliers tu les achètes chez Dosenbach? Et la réponse: - non j'aime pas les Suisses-allemands, je vais chez Aeschbach…

 

    •  
  • o   Passe à pied le Carrefour rue du Conseil Général, promenade des Bastions, bref devant le bâtiment Uni Mail. La bise est forte. Un cornet vide qui traîne par terre virevolte dans tous les sens. Le feu devient vert pour les piétons. Une dame s'engage et le cornet se soulève alors rapidement et atterrit sur le visage de la passante. Magnifique spectacle impromptu… Gros fou rire parmi la foule!Le pessimisme face au futur ne doit pas être un argument supplémentaire pour l'inaction dans le présent! (Jean-Luc Mélenchon)DAZ alias Daniel Zurcher   

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

05/04/2017

No 095

La chronique quotidienne de DAZ No 095

Entendu, vu, eu ou lu mercredi 5 avril 2017

 

  • o   Bus TPG No 3, entre Servette et Gare CFF, compartiment à 4, déjà 3 personnes assises et je me rajoute. Le bus part et les 3 voyageurs sortent leur portable et se mettent à téléphoner. Il y avait un "non-blanc" qui parlait fort, une musulmane voilée qui parlait encore plus fort et un représentant de l'ex-Yougoslavie qui gueulait carrément… L'horreur! Je préfère encore un musicien, même s'il joue faux…

 

  •  
  • D'un fidèle lecteur et ami, en ce qui concerne le droit de virer à droite au feu rouge, c'est monnaie courante, même pour les voitures, en France voisine, et ça fonctionne! C'est vrai qu'en Suisse, ce n'est pas toléré, mais peut-être que ça viendra un jour…

 

 

  • o   Reçu ce matin par Internet un préavis de livraison de colis par DHL. Bon, d'abord c'est en allemand, mais bon, je comprends mais l'information est la suivante, en traduction: - nous vous informons que DHL livrera un colis pour vous ce mardi entre 09h00 et 18h00. Voilà qui est très précis…
  •  
  • o   Suivi d'un œil Le grand débat d'hier sur BFM TV entre tous les candidats à l'élection présidentielle française. S'il avait fallu trouver un titre, j'aurais choisi "Les Charlots sur un plateau" ou encore "C'est ça La France".

        
  •  
  •  
  •  
  • DAZ alias Daniel Zurcher
  • Le pouvoir, c'est la responsabilité et la responsabilité, ça ne se partage pas! (Jacques Chirac)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

04/04/2017

No 094

La chronique quotidienne de DAZ No 094

Entendu, vu, eu ou lu mardi 4 avril 2017

 

  • o   Et lundi matin j'ai entendu au moins 10 fois: - et Roger Federer a encore gagné! Il faut peu pour rendre le Suisse heureux…

 

    •  
  • o   Il semblerait bientôt que les cyclistes pourront tourner à droite même quand le feu de circulation sera rouge. Je ne sais pas comment c'est ailleurs, mais à Genève, il y a longtemps que ça se fait, et pas seulement à droite…

 

  •  
  • A propos de la remarque avant-hier sur la mendicité à Genève, un ami fidèle lecteur me communique: - D’abord il faut savoir que les députés ont adopté en 2010 une nouvelle loi interdisant à nouveau la mendicité. Mais il faut aussi savoir que les mendiants roms sont pour la plupart imbriqués dans des réseaux mafieux orchestrés de Roumanie et basés sur la traite des êtres humains. Les chefs de réseaux coordonnent la mendicité entre nos latitudes et le pays d’origine. Certaines familles sont endettées dans un système de prêt d’argent à taux exponentiels auxquels elles ont recouru pour payer les frais de déplacements (env. 200 € par personne). Elles empruntent à ces prêteurs roms et doivent en moyenne rembourser le double. C’est ainsi qu’elles deviennent totalement dépendantes de leur créancier et se mettent à le rembourser par contrainte et se livrant ainsi à la mendicité pour certains, à la prostitution et aux vols pour d’autres. Dont acte…

 

  • En ce dimanche relativement ensoleillé, ai constaté que plusieurs pères s'occupaient seuls de leur enfant en promenant des poussettes. Ce n'est que justice si Madame a congé un jour par semaine ou alors si elle travaille le dimanche pour mettre du beurre dans les épinards. J'ai aussi remarqué que la plupart des papas avaient l'air d'être heureux de s'occuper de leur progéniture, mais j'en ai aussi vu des à qui ça semblait être une corvée épouvantable et dont la mine n'était de loin pas celle du vainqueur. C'est la vie…

 

 

  • o   Dimanche, arrêt TPG Colladon, 15h16, j'attends le bus assis dans l'abribus. un "non-blanc" s'approche moi, et me dit: - c'est quand le prochain bus? Je consulte l'application TPG sur mon portable et lui dis: - dans 3 minutes, Monsieur! Pas de réponse de sa part. Je répète et lui dis: - vous avez compris? Le quidam me dit alors: - ouais j'ai compris, ça va! Et j'ajoute: - qu'est-ce qu'on dit au Monsieur! Et avec dédain le mec renchérit: - bon alors si faut dire merci pour ça… et vous voulez quoi encre? Heureusement, j'étais assis, sinon je serais tombé sur mon cul! A défaut de la bienveillance, il a bien fallu inventer la politesse! (Cécile Fée)DAZ alias Daniel Zurcher   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |