Dzudzu - Page 7

  • No 339

    Les ECHOS de DAZ No 339

    Une grève est un mouvement organisé par des salariés pour réclamer le paiement des jours ou ils n'ont pas travaillé! (Philippe Bouvard)

    Grève générale française
    Bon,c'est la grève générale en France. Une fois de plus, les transports publics, la RATP, la SNCF, Air France, les contrôleurs du trafic aérien, les éboueurs, lés médecins, les infirmières, les instituteurs, les élèves, les professeurs des écoles, les étudiants, les syndicalistes, les paysans, les agriculteurs, les péages sur les autoroutes, bref, toute la France va se prendre un jour de congé ou plus ou défiler dans les rues en criant des slogans du genre: - on est des cons, on n'est jamais contents, nian, nian. Ceci est un exemple, pas une constatation. Les seuls qui vont bosser, ce seront les gendarmes, les policiers, les flics et les CRS. , et peut-être les ministres dont certains vont faire dans leur froc suivant comment ça va tourner. Ah non, il y aura aussi une ligne de métro à Paris qui va fonctionner, la No 14, la seule qui est automatique sans conducteur...
    La France est un grand pays disait l'ancien président François Hollande. Il avait raison, mais partiellement. La France est un beau pays, mais tellement mal habité. Les Français n'ont encore jamais compris que si on apprend, on bosse, on ne s'attend pas à l'assistance d’autrui de tous les côtés, on arrive à quelque chose. Mais la plupart des Français passent leur temps à critiquer, gueuler et ne font rien pour s'en sortir. Pour penser qu'avec une espérance de vie frisant les 85 ans, voir plus, on peut prendre sa retraite à 55 ans après n'avoir bosser que 35 heures par semaine, faut vraiment être stupide. Qui va leur payer les 40 années où ils ne feront rien?
    Le président Emmanuel Macron disait hier ou avant-hier de l'OTAN qu'elle est en mort cérébrale. C'est ne pas voir la poutre qui est dans son œil. C'est la France qui est en mort cérébrale...

    Luc Barthassat, le retour?
    Il était PDC comme Parti Démocrate Chrétien, et Conseiller d’État du Canton de Genève. Le peuple n'a plus voulu de lui et lui a infligé une veste. Il a froid. Alors il s'inscrit au MCG comme Mouvement des Citoyens Genevois et brigue une place comme Conseiller administratif de la Ville de Genève. Il y en a qui ont de la suite dans les idées...

    Le renard
    En balade canine nocturne, j'aperçus, bien que "TGMV" *** hier soir un petit renard ou mieux dit un renardeau qui traversait gentiment le chemin Moïse Duboule en flânant quelque peu. Magnifique bête. Puis quelques secondes plus tard, le chien qui m'accompagnait, bien que d'une acuité hors-pair vit également l'animal. Il eut fallu que je tinsse (oh le bel imparfait du subjonctif) était ouverte...

    Sur ce, excellente journée de jeudi et évitez la France!

    DAZ, alias Daniel Zurcher
    05 décembre 2019

    Lien permanent 0 commentaire
  • No 338

    Les ECHOS de DAZ No 338

    La vie est juste un voyage!
    Faites-lui confiance et profitez de la vie!
    Vivez aujourd'hui! (Cahrlie Chaplin) Citations transmises par une lectrice de l'Ouest

    Prix du vin
    Les Échos d'hier sur les vins sont fait des remous. En voici un d'un lecteur et néanmoins ami du Sud: -La consommation des vins suisses pourrait naturellement et facilement se développer si, par exemple, les producteurs baissaient de 1,50 francs la bouteille, ce qu’ils peuvent aisément supporter. Cela diminuera d’environ 6 francs le prix des bistrots qui, s’ils avaient aussi de la bonne volonté, pourraient prendre conscience qu’il faut défendre la production du pays dans lequel ils vivent. Et oui, mais allez leur faire comprendre puisqu'il n'y a que le fric qui compte pour les bistrotiers...

    Nouveau mot en français
    Entendu l'autre jour le nouveau mot, pas encore officialise, mais néanmoins utilisé: giletjaunisation, qui signifierait manifester sans avoir de chef ou de meneur... Si chacun invente son petit nouveau mot en français, notre belle langue va encore perdurer longtemps...

    Feuilles mortes
    Les feuilles mortes ont aussi été l'objet de remarques. En voici une d'un lecteur du Sud: - "Les feuilles mortes" de Jacques Prévert. Laissons les feuilles mortes et le pré redeviendra vert (oui, je sais, c'est un mauvais jeu de mots).  Le texte est donc de Jacques Prévert. La musique de Joseph Kosma. Yves Montand nous en offre une belle interprétation.
    Ou encore cette autre d'un autre lecteur du Sud: - Pour les feuilles mortes, il s’agit d’une évidence! Dans l’administration, on a souvent tendance à travailler sur des vieux principes et on a de la difficulté à accepter le changement. J’y ai travaillé 40 ans je peux aisément en témoigner. En outre, il faut amortir l’achat des souffleuses et de ne pas remettre en question les décisions du chef des achats! Quoi qu’il en soit, puisque c’est la mode de parler du bilan carbone, il faut savoir que le compostage émet dans tous les cas environ 234 kg de CO2 par tonne de compost. Et oui, on n'en sortira pas...
    Et encore une d'un lecteur de l'Ouest, concernant les deux domaines du vin des et des feuilles mortes: - Excellentes analyses dans les deux cas et trois bonnes conclusions!

    Sur ce très belle journée à tous

    DAZ, alias Daniel Zurcher
    04 décembre 2019

    Lien permanent 0 commentaire
  • No 337

    Les ECHOS de DAZ No 337

    J souhaite qu’on défende le libre et juste commerce. Le protectionnisme est une erreur, c’est le frère jumeau du nationalisme et cela conduit à la guerre
    Emmanuel Macron, président de la République française

    Le vin
    Il se consomme en Suisse 150 millions de litres de vins étranger par année et seulement 100 millions de litres de vin suisse. Bizarre, non! Ca ne fait que 37,5 litres par personne, entre nous. Les vignerons suisses se plaignent de cette situation et voudraient que la Confédération réduise l'entrée de vins étrangers chez nous, ou alors les taxent beaucoup plus sous prétexte que la production de vin en Suisse coûte plus cher que celle à l'étranger. Si Berne entre dans ce système, il faudra alors que l'on taxe beaucoup plus pratiquement tous les produits venant de l'étranger, à commencer par la Chine et à finir par l'essence pour les bagnoles qui coûte bien meilleur marché à l'étranger que celle que nous n'avons pas en Suisse. Le protectionnisme, c'est la mort du capitalisme et du marché libre. Il faut simplement que les vignerons helvétiques, et surtout les restaurateurs vendent leur pinard un peu meilleur marché et la balance se fera d'elle même.

    Les feuilles mortes et les incohérences
    Suivi ces quelques jours, des feuilles mortes. Tout d'abord, dans une émission spécialisée sur la nature, un ingénieur, professeur, docteur ès nature déclarait et prouvait noir sur blanc que les feuilles mortes sont le meilleur engrais naturel pour les gazons, les prairies et autres plates-bandes ou terrain herbeux. Dont acte.
    Depuis plusieurs jours, les jardiniers, paysagistes, horticulteurs et autres hommes de la terre font des heures supplémentaires pour enlever à tous prix ces feuilles mortes des jardins de la Ville, des particuliers ou d'autres. Et comment ça fonctionne?
    D'abord, il y a des souffleuses à feuilles qui sévissent un peu partout. Ces machines sont actionnées par des moteurs thermiques qui consomment de l'essence ou des moteurs électriques qui consomment du courant, donc de l'énergie aussi. Les souffleuses ou ceux qui les manipulent font d'immenses tas, de feuilles mortes. Puis arrive un immense aspirateur sur un immense camion motorisé. dont le moteur à fonctionnement thermique consomme de l'essence et l'aspirateur,.à moteur également thermique, selon le bruit, du carburant. Une fois le camion plein, il traverse le Canton de Genève pour aller déposer lesdites feuilles mortes soit à Bernex, soit à l'entrée de l'autoroute Genève-Lausanne, dans un endroit spécialisé. Là, les feuilles sont mises à composter, et comme il faut que ça aille rapidement, il y a aussi des machines qui chauffent le tout et qui consomment du carburant ou de l'énergie électrique selon les cas. Dans quelques mois, le compost sera prêt, et il sera transporté à l'aide de camions au travers de la Ville et du Canton pour aller se faire vendre dans es grandes surfaces prévues à cet effet ou pour être distribué sur les pelouses comme engrais tout à fait naturel. Et après, on vient nous parler du réchauffement de la planète. Connerie! Il suffirait de laisser ces feuilles mortes sur les pelouses, elles se transformeraient toutes seules d'ici au printemps sous la neige, le brouillard, la pluie, et l'engrais sera sur place sans dépenser un centime. Alors, l’état, toujours à côté de la plaque va mettre en service prochainement une vignette payante pour empêcher le trafic automobile de traverser certains endroits de la Ville et du Canton sous prétexte qu'il y a trop de pollution, de gaz carbonique et de CO2. On nous prend parfois vraiment pour des cons... Foutons la paix aux feuilles mortes et laissons faire la nature...

    Sur ce, excellente journée.

    DAZ, alias Daniel Zurcher
    03 décembre 2019

    Lien permanent 0 commentaire