01/02/2018

Les ECHOS #032

Les ECHOS de DAZ # 032

 

La francophonie est une chance formidable! (Emmanuel Macron)

 

Un jour, un ingénieur a inventé le drone, (Unmanned Aeria Vehicle, UAV) Le drone qui n'est autre qu'un hélicoptère téléguidé a été considéré comme une invention extraordinaire car il permettait de, de photographier ou de filmer depuis des endroits inaccessibles autrement. Ainsi, admirer des cours intérieurs, des châteaux vus du ciel ou encore des manifestations sportives était devenu possible et souvent merveilleux. Malheureusement, comme dans toutes inventions, il y a des côtés négatifs. D'abord, ce furent les militaires qui s'emparèrent de la découverte pour espionner ou encore pour larguer des mini-bombes. Mais, bon, l'Armée et La Police doivent trouver toutes les solutions pour faire face à un ennemi ou à un malfrat. Et ce fut considéré comme normal. Mais le drone est devenu par la suite public, voir grand public et chacun ou n'importe qui peut s'en procurer pour en faire des usages douteux (photos ou films indiscrets), voir dangereux (chute de l'objet ou perte de maîtrise). C'est alors qu'on inventa les chasseurs de drones qui à l'aide de canons particuliers ou de roquettes font chuter ces engins. Et un jour on inventera des chasseurs de chasseurs de drones et le chaîne se poursuivra. Il me souvient, pour avoir été militairement dans le renseignement qu'après des mesures (m), on avait inventé des contre-mesures (cm) puis des contre-contre-mesures (CCM), etc. Quand j'avais rendu les armes et mes affaires, on en était aux CCCCCM…

 

On parle souvent de "Fake news", et il semblerait que ce nom soit apparu par l'intermédiaire de Donald Trump, le président des USA. C'est un nouvel anglicisme qui est entré dans notre belle langue française, totalement inutile, l'anglicisme, pas la langue alors qu'on peut très bien dire tout simplement fausse nouvelle, information truquée. Mais pour certains, ça fait moins bien…

 

En Suisse et plus particulièrement à Genève, on parle toujours de déclaration d'impôts. C'est une grave erreur. Ce ne sont pas les impôts que nous déclarons mais bel et bien les revenus. Les impôts, c'est l'administration fiscale qui se charge de vous les solliciter. On déclare ses revenus et on paie ses impôts. Pour une fois, les Français sont plus à la page. Chez eux, on parle de déclaration de revenus. Vive La France…

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

01 février 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

31/01/2018

Les ECHOS # 031

Les ECHOS de DAZ # 031

 

Rien ne contribue davantage au bonheur du jour que le bien qu'on a fait la veille! (Chauvot de Beauchêne)

 

Le personnel de l'ATS (Agence Télégraphique Suisse) se met en grève cause de mécontentement. (C'est un pléonasme, car lorsqu'on se met en grève, on est généralement mécontent). Mais à mon avis, ces grévistes devraient se méfier des conséquences de leur arrêt de travail, parce qu'avec tous les moyens d'information existant actuellement, si les dernières nouvelles parviennent correctement à la population pendant la grève, l'ATS risque tout bonnement d'être supprimée…

 

 Pris le bus TPG # 3 au Petit-Saconnex. Un arrêt plus loin, un quidam monte et s'assied en face de moi. Il sort d'un cornet une banane et se met à la manger. Jusque là, rien d'anormal, quoique. Puis il dépose la pelure ou la peau, c'est selon contre le rebord de la vitre. Bizarre! A l'arrêt Servette, il se lève pour sortir et je lui dis gentiment: - vous avez oublié quelque chose! Et le gars me répond: - non, non, y a pas de poubelle alors je laisse les pelures ici! Ben voyons…

 

Un ami du Sud, préoccupé par la nature me signale: - ce soir, vous allez assister à un phénomène peut fréquent, une lune bleue. Le cas se reproduira également le 31 mars prochain. Une lune bleue, c'est quand la lune est pleine deux fois dans le même mois. Il en sait des choses l'ami du Sud…

 

Lundi soir, j'écoute et regarde le Journal de 19h30 sur une chaîne de TV et j'entends le journaliste, que je connais bien, déclarer: - ce fut une belle hommage! J'avais toujours cru qu'hommage était masculin. M'enfin, je contrôle pour être sûr et j'envoie un petit mot gentil au présentateur. Et il m'a répondu: - tu as raison, ma langue a fourché en « une telle hommage », j’en étais navré mais je vois que tu veilles. Merci des retours, ça fait plaisir, Amitié de tout cœur. Sympa, non…

 Monté hier soir à la Vallée de Joux pour voir mon club favori de hockey sur glace disputer l'avant-dernière rencontre du tour préliminaire du championnat. Après 2 tiers-temps, le CP Meyrin gagne 5 à 2. On se dit que l'affaire est dans le sac et on se boit un thé-rhum à la pause. Le 3ème tiers débute, tout va bien, puis après 8 minutes 3-5. Pas grave. 55ème minute, 4-5, 5 secondes avant la fin, égalisation de l'adversaire et une seconde avant la fin, la Vallée de Joux bat Meyrin 6-5. Je n'avais jamais vu l'horreur, mais ce soir, elle était là…

 

Et c'étaient les derniers ECHOS de janvier 2018. Vive le mois de février.

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

31 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

30/01/2018

Les ECHOS # 030

Les ECHOS de DAZ # 030

 

Le présent n'attend pas!

 

Le titreur du journal 20 minutes qui a réussi hier matin à mettre en première page paRFait suite au succès de Roger Federer est un as qui mérite un grand coup de chapeau…

 

Sans Natel, c'est le bordel, ou Portable foutu, tout est perdu! Ca pourrait être le titre d'un bouquin de poche. Vous le savez déjà depuis longtemps, je suis contre l'utilisation des portables pour ne rien dire en communiquant, du genre: - salut, t'es où?, - dans le bus!, j'arrive dans 5! etc. Tout comme je suis aussi à chaque fois étonné de voir des passagers des transports publics, par exemple, se mettre des ficelles dans les oreilles entre les 2 ou 3 arrêts qu'ils vont faire parce qu'ils ne peuvent pas être sans musique pendant 5 minutes. En revanche, suite à une panne récente de portable et du chargeur que j'ai toujours avec moi, mais qui est aussi tombé en panne, j'ai vécu une quasi catastrophe. Vous le savez, un portable sert avant tout à appeler, à envoyer des sms ou encoure des courriels, mais il possède généralement aussi plusieurs applications qui peuvent elles, devenir indispensable. La première qui m'a manqué, c'est celle de la loupe, car ma vision défaillante me joue des tours avec les petits caractères, et lire un horaire de bus sans loupe devient infernal sinon impossible. L'appli lampe de poche faisait aussi défaut dans le même sens. Il se trouve que pendant ce voyage, j'avais acheté mes billets de train CFF via l'application CFF, et quand votre portable rend l'âme, ben vous n'avez plus de billets et il ne vous reste plus qu'à en acheter de nouveau moyennant un distributeur de billets, parce que dans les gares, il n'y a plus guère de guichet avec des vendeurs de billets. Et consulter un distributeur de billets, la nuit, sans lampe de poche ni loupe, c'est tout aussi impossible et infernal. Finalement, l'horaire des trains et des bus qui figurent sur votre androïd devient aussi noire et vous ne savez plus où vous en êtes.

 

Enfin une question orthographique; doit-on érire cuisseau ou cuissot? En fait si on parle de veau il faut mentionner cuisseau et si on parle de gibier, on écrit cuissot! Pas vraiment facile la langue française…

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

30 janvier 2018

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |