29/12/2017

No 363

La Chronique de DAZ

No 363 du vendredi 29 décembre 2017

 

Il y a eu quelques petits problèmes de numérotation de chronique, mais les dates étaient correctes, et c'est bon maintenant.

 

Il y a quelque temps, un journaliste avait demandé à Jean d'Ormesson, lors d'une émission télévisée s'il préférait Sarkozy à Juppé? Après un long moment de réflexion comme seuls les philosophes savent le faire, Jean d'O s'est déclaré: - Ca, c'est vraiment une question qui me fait chier! Et voilà qui était très clair!

 

Dans mon quartier, la nuit dernière, il a d'abord plu et ensuite il s'est mis à neiger. Puis la température est passée sous zéro degré, et ce matin, les pare-brise des voitures étaient complètement gelés. Je chemin le long de la rue Moïse-Duboule et ça gratte sur presque tous les pare-brise. Et soudain, à ma hauteur, j'entends: - "merde, nom de dzou de bordel de merde! Je m'approche du dégivreur et lui demande s'il a des problèmes. Et là, atterré, le gars me dit: - j'ai gratté avec ma carte de crédit et elle s'est pété en deux et je pars demain en vacances pour 10 jours! Je me suis abstenue de tous commentaires polémiques mal-à-propos dans pareilles situations, mais je n'en ai pas moins pensé qu'il y a des outils prévus pour chaque fonction, et qu'on ne devrait pas planter un clou avec un tournevis. Bonnes vacances, cher quidam, vous paierez avec du cash.

 

Pris l'apéro avec un ami hier matin, non pas au Café du Commerce qui était fermé, mais chez son voisin le Café du Soleil. Les connaisseurs auront reconnu l'endroit. On arrive à 11h00, quelques tables sont déjà dressées pour le repas et les autres sont libres de tous couverts. Om se fait un verre, même deux, l'heure avance et les serveurs commencent à dresser toutes les autres tables pour le repas de midi, sauf la nôtre, encore heureux. Puis on nous amène les tickets, on nous débarrasse de la carafe vide de son précieux liquide et enfin un troisième serveur tourne autour de notre table avec une nappe en papier blanc. En bon français, ça signifie, barrez-vous maintenant, on veut servir à manger sur votre table. Dans la vie, il y a vraiment des signes qui ne trompent pas…

 

iepuis la naissance de l'homme, les outils ont toujours été le prolongement de son cerveau. De ses mains aussi! (Nabil Alami)

 

DAZ (alias Daniel Zurcher)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

28/12/2017

No 361

La Chronique de DAZ

No 361 du jeudi 28 décembre  2017

 

Tombé par hasard sur la dernière page du Journal Migros Magazine. En tout gros caractères: Vendredi et samedi uniquement, CHF 10.00 d'offert à chaque client. Et en tout petit caractère, pus bas: par achat de CHF 50,00! Décidément, on cherche toujours et encore à attraper les chalands par de la publicité trompeuse…

 

François Hollande, l'ancien président de l'Hexagone avait déclaré un jour: - ce qui m'intéresse chez Jean d'Ormesson, c'est de savoir pourquoi il est aussi populaire! C'est vrai qu'au niveau popularité, Hollande avait du souci à se faire…

 

Reçu d'un ami lecteur du Sud. Comme les temps changent! 1969, je suis instituteur, il gèle à pierre fendre, je jette des seaux d'eau dans la cour de récréation pour que les élèves puissent faire des glissoires. Tout le monde est content ! On prolonge les récréations. 2016, Je suis directeur, la cour est verglacée, je demande aux ouvriers de l'école de jeter du sel de déneigement sur toute la cour. Tout le monde est content ! On abrège les récréations extérieures. Et oui, tout change…

 

Le tout dernier sondage concernant l'initiative no-billag donne 56,7% d'acceptants l'initiative. Il y en a à la SSR SRG et à la RTS qui commencent à se faire du souci…

 

Si vous regardez parfois la télévision, profitez de voir le petit film de bons vœux de la RTS qui passe assez souvent avant les émissions. Magnifique…

 

Suivi quelque peu sur RTS 2 le tournoi de hockey sur glace de Davos dénommé Coupe Spengler. Un reporter de la rencontre entre des Finlandais et des Lettons a utilisé à de réitérées reprises le terme de scandinaves pour parler des Finnois. Il doit avoir loupé un cours dans sa formation, car la Finlande ne fait pas partie de la Scandinavie qui ne regroupe que 3 pays, la Suède, la Norvège et le Danemark. On peut utiliser à la rigueur le terme de Nordiques pour les qualifier, ou encore fennoscandiens mais en aucun cas scandinave. Dont acte! Pour étayer les dires, la compagnie SAS (Scandinavian Airlines System) regroupe aussi les Norvégiens, les Suédois et les Danois, alors que la compagnie finlandaise s'appelle Finnair.

 

Le café, c'est comme les femmes. Au début, ça excite, après, ça énerve! (Propos transmis par une aimable lectrice du Sud-Ouest)

 

DAZ (alias Daniel Zurcher)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

27/12/2017

No361

La Chronique de DAZ

No 361 de mercredi 27 décembre 2017

 

Vous ne le savez peut-être pas encore, alors je vous l'apprends, mais depuis le 11 décembre 2017, si vous êtes dans un véhicule des Transports Publics Genevois, et que vous voulez descendre au prochain arrêt, vous devez obligatoirement sonner le conducteur sinon il passe tout droit aux arrêts., s'il n'y a pas de clients qui attendent. Les anciens se souviennent que dans le temps, il y avait un receveur qui tirait sur une cordelette pour actionner une sonnette pour informer le conducteur. Donc, ça n'est qu'un retour. Mais, car il y a un hic, les horaires existent toujours et comme c'est arrivé hier soir, par exemple, sur une petite ligne de banlieue, pendant 10 arrêts, le véhicule n'a pas eu besoin de s'arrêter, tant et si bien qu'il est arrivé à destination avec une dizaine de minutes d'avance. Arriver trop tôt, ça n'est pas grave en soi, mais ceux qui sont arrivés à l'arrêt prévu à l'heure prévue ont raté le bus. Alors méfiez-vous! Mieux, c'est parfois moins bien…

 

Il semblerait que la poste ait acheminé 18 millions en colis en décembre de cette année. Sachant que l'on est en gros 8 millions d'habitants dans la Confédération helvétique, ça ne fait guère plus que 2 colis par personne. En ayant reçu 4, je me trouve bien au-dessus de la moyenne…

 

Il m'arrive, plus souvent qu'à mon tour de me plaindre des consultants de la Radio Télévision Suisse Romande (RTS). Un consultant en Suisse est un soi-disant connaisseur du sport diffusé qu'il a pratiqué et qui répète généralement en moins bien ce que le reporter a fort bine dit. Bien si vous voulez un exemple, branchez-vous sur RTS 2 pendant une rencontre de hockey sur glace de la Coupe Spengler et vous aurez alors tout compris. Le reporter: - Hollenstein a marqué pour la Suisse. Le consultant: - La Suisse mène un à zéro parce que Hollenstein a marqué un but pour la Suisse. Et ces consultants encaissent un saladier à chaque match, alors que même sans aucun commentaire, tous les téléspectateurs avaient remarqué que Hollenstein avait mis un but pour la Suisse…

Je n'ai jamais voulu faire de la politique parce que je suis trop sensible aux arguments de mes adversaires! (Jean d'Ormesson)

 

DAZ (alias Daniel Zurcher)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |