25/06/2018

No 176

Les ECHOS de DAZ # 176

 

Il y a parfois de belles idées, mais elles ne sont pas forcément bonnes! (Thierry Marx, grand chef de cuisine). Son propos avait trait à la cuisine, mais ça peut être aussi un adage général.

 

Reçu d'un ami du Sud et lecteur fidèle: - en fait, si je lis bien, il n'y a pas une grande différence entre le pape et les footballeurs. Le vieux chef catho s'amuse avec des bulles et les gamins avec des balles. Et oui, juste une lettre...

 

Quand on lit un dimanche matin sur Le Matin que 550'000 Suisses de Romandie reçoivent chaque année un subside de l’État pour réussir à payer leurs cotisations à une caisse-maladie, on est en droit de se dire que quelque chose ne fonctionne pas vraiment dans notre système...

 

Nous ne nous prononcerons pas totalement ce jour sur l'affaire de l'aigle à deux têtes présenté par les joueurs de l'équipe nationale de Suisse lors de la rencontre contre la Serbie, où Shaqiiri et Xhaka ont fait les imbéciles, ce qu'on pourrait encore éventuellement envisagé, assistés par leur capitaine Liechsteiner, pour lui totalement incompréhensible, - qu'en a-t-il à cirer dans cette histoire-, attendu que le verdict et probablement la sanction vont être décidés et publiés ce lundi. Mais nous y reviendrons sûrement..,.

 

Pour changer totalement de sujet, il m'est souvenu que dans ma profession exercée pendant de nombreuses décennies, on se devait de subir un contrôle médical tous les ans pour valider la licence permettant d’œuvrer correctement. Des médecins spécialisés dans ce domaine avaient été nommés par l'instance de contrôle et l'un deux se faisait un malin plaisir de contrôler nos réflexes. On peut vous taper surf le genou avec un marteau, mais ce psychiatre qui venait de Conches, sans jeu de mot avait inventé un appareil qu'il nomma réflexomètre. En fait, il s'agissait d'un truc tout bête. Il avait pris un manche de balai normal qu'il avait lesté pour qu'il tombe droit. Il plaçait ledit balai entre votre pouce et l'index et au bout d'un certain temps, il lâchait l'objet. Et comme le manche du balai avait été gradué, il savait exactement le temps de votre réflexe en millisecondes ou un truc comme ça. Évidemment, au premier lâcher, on se faisait tous piégés. Mais futés comme nous l'étions, on se rendit vite compte qu'il ne fallait pas seulement regarder le manche tomber, mais surtout la main du toubib qui bougeait déjà avant qu'il ne lâche son appareil. Prenant des notes et des statistiques, le psy en a rapidement déduit que les contrôleurs de la circulation aérienne genevois avaient des réflexes au-dessus de la moyenne. Il en a même écrit un ivre qui n'est jamais devenu un best-seller..

 

 

Sur ces beaux souvenirs, excellente semaine à tous dans le grand beau!

 

DAZ alias Daniel Zurcher

25 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

24/06/2018

No 175

Les ECHOS de DAZ # 175

 

A la télévision, je préfère regarder le Mondial plutôt que le Pape. Le pape on peut le voir tous les dimanches à son balcon tandis que la Coupe du monde de football... (Jean-Claude Biver, entrepreneur horloger et CEO d'Hublot)

 

A propos de la Coupe du Monde de football, reçu d'un ami lecteur du Sud, dont les propos sont toujours empreints de sagesse et d'objectivité: En ce qui concerne le strip-tease de Shaqiri, comme écrit justement, il n’en a rien à braire. En revanche, ce qui est plus grave à mon avis, c’est la politisation dans le Mundial 2018 de football exercé par ce joueur et ses amis. Certes ils sont réfugiés politiques immigrés dans les années 90 et accueillis par la Suisse, pays envers lequel ils sont reconnaissants. Mais en l’occurrence ils ont accompli hier ce qui représente pour eux une petite vengeance à l’encontre de la Serbie, qui il est vrai, n’a pas été très correcte dans les années 90 à l’encontre des Albanais du Kosovo. Aussi, tant Xhaka que Shaqiri se sont permis de mimer l’aigle à deux têtes, symbole de l’Albanie, ce qui est considéré comme une injure à l’encontre des Serbes. La politique entre donc dans le sport et le naturel revient au galop. Et ce sont des joueurs de la Schweizer Fussballnationalmannschaft, dite Nati. Pas admissible, à mon avis. Interrogé pour son geste décrit ci-dessus, Shaqiiri a répondu qu'il ne faisait pas de polit, mais du football. Alors ou il ne savait pas ce qu'il faisait et pourquoi donc l'a-t-il fait, ou alors il le savait et c'est un fieffé menteur ou un faux-cul, à choix. Est-ce qu'il n'y a pas suffisamment de Suisses qui savent jouer correctement au football sans devoir aller chercher des mercenaires de seconde zone?

 

Les belles sorties sur RTS un:

 

  • c'est un footballeur qui joue très bien avec les pieds! (par Bernard Challandes, coach du Kosovo et consultant rébarbatif à ses heures). Ben oui, cher consultant, mais s'il joue mieux avec les mains, c'est un handballeur...

 

  • aujourd'hui, les Diables rouges (Belgique) évoluent en jaune... (par David Lemos) Mais des diables jaunes, ça ne sonne pas trop bien!

 

  • les deux goals helvétiques hier soir n'ont pas été marqués par la Suisse, mais par la Kosovo! (Nathalie Rickli, conseillère nationale UDC et membre de l'ASIN).

 

Selon l'adage d'Ostad Elahi, que je partage entièrement: - le hasard n'existe pas, tout a une cause ou une raison d'être, mais le joueur belge Hazard, lui, il existe bel et bien! Oh la la, quel talent ce mec!

 

Bon, voilà et bon dimanche à tous.

 

DAZ alias Daniel Zurcher

24 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

23/06/2018

No 174

Les ECHOS de DAZ # 174

 

Vu le nombre de religions qui existent, un seul pape, c'est plutôt pas beaucoup.

(Jean-Marie Gouriot)

 

La Suisse a battu la Serbie (2 – 1) hier lors de son deuxième match dans la Coupe du Monde de football en Russie. Un ami lecteur me fait parvenir le courriel suivant: - Salut, en fait:

Serbie – Albanie/Kosovo 1 – 2! Enfin ils jouent à Arsenal et Stoke City! Il n'a pas tout tort l'ami...

 

L’écho de la Coupe du Monde de football 2018 en Russie. A entendre les commentateurs sortir leur science sur le dispositif territorial du terrain pour les équipes, il y a du 4-2-3-1-1, 3-4-2-2-1, 4-3-2-1-1, 2-4-3-1-1. etc. il doit y avoir 64 possibilités. Je n'ai par ailleurs jamais rien compris. Je ne sais pas ce qu'il y avait pour l'Argentine contre la Croatie, mais quand on se prend un net 0 – 3, il devait y avoir le mauvais dispositif sur le terrain argentin...

 

Passé par Morges, hier après-midi faire un petit tour. Il y avait de la bise, encore plus forte qu'à Genève. Pris un verre sur une jolie terrasse en face du Mont-Blanc. Il était 17h30 environ et un garçon et une serveuse s'évertuaient à disposer des nappes, des serviettes et d'autres ustensiles nécessaires, mais au fur et à mesure qu'ils les posaient, tout s'envolait et retombait ailleurs ou par terre. Finalement, devant leur désarroi, le chef eut une idée. Il amena déjà le panier de pain rempli pour le prochain client et la carafe d'eau. La nappe tenait à peu près, mais les moineaux qui ne sont pas plus bêtes à Morges qu'au bout du Lac ont repéré l'astuce. Ils se glissaient alors sous la serviette qui était censée protéger le panier de pain et se régalèrent ni vus, ni connus. On est parti par la suite, mais je pense que le client suivant qui déjeuna là avait le pain et la "crème" déjà dessus...

 

J'avais promis de ne point vous seriner avec du football, mais là, c'est trop fort, je ne résiste pas. Même ceux qui n'y connaissent rien à ce sport savent que lorsqu'un joueur marque un but, il n'a pas le droit d'enlever momentanément son maillot pour montrer sa joie ou ses pectoraux. Ou plutôt que s'il l’ôte, il sera puni d'un avertissement (carton jaune) et aux deuxième jaune, il est suspendu. Je n'ai par ailleurs jamais compris quel était le rapport entre marquer un goal et enlever sa chemise, mais il est vrai qu'à mon grand âge et après 35 ans passés dans le football, on ne peut pas tout savoir... Or donc, le Suisse Shaqiri au nom plutôt oriental comme le signifie un ami lecteur plus haut, a marqué le but de la victoire et a ensuite enlevé son maillot. Résultats des courses: un avertissement totalement inutile. Quand on sait que c'est interdit, que les joueurs gagnent leur vie largement en shootant dans une balle, qu'on est joueur à Stoke City en Premier League anglaise, et qu'on transgresse tout e même cette loi, c'est qu'on est con, tout court. Je ne suis d'habitude guère méchant, mais là, il ne reste plus qu'à souhaiter que Shaqiri prenne un second avertissement et ne puisse plus jouer le quart de finale. A ce propos, vous avez déjà vu une vendeuse qui enlève sa chemise et son soutien gorge quand elle a réussi une bonne affaire commerciale?

 

Sur ce, je me calme et vous souhaite une excellente fin de semaine dans la bise fraîche...

 

DAZ alias Daniel Zurcher

23 juin 2018

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |