La DAZette du 26 juillet 2020

La DAZette du26 juillet 2020

Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir!  ( Montesquieu).

 

Léman Express

1/Utilisé le dimanche 19 juillet entre Genève-Cornavin et Genthod-Bellevue. Comme déjà signalé précédemment, le billet simple course coûte 2 balles et l'aller et retour CHF 5.60. Cherchez l'erreur!

2/Le train arrive à 11h27 pour un départ à 11h30, bravo il est à l'heure, mais il n'est pas annoncé par les haut-parleurs, alors que tous les autres dans la gare le sont! Pourquoi cette discrimination?

3/Le convoi est français et la première chose que l'on voit sur le devant du convoi, c'est SNCF. Ca fait bizarre pour le moins, mais c'est le grand Genève! Son départ n'est, par ailleurs, pas non plus annoncé par la technique.

4/En arrivant dans la gare, il a été demandé aux agents d'assistance où le train s'arrêtait. La réponse du préposé fut: - à peu près au milieu du quai! Quand on sait que le quai mesure 500 ou 600 mètres, c'est plutôt vague comme réponse!

5/Les arrêts suivants ou prochains n'étaient pas annoncés dans le convoi! Pourquoi donc, alors qu'ils le sont dans tous les autres transports publics?

6/Il y a certes des écrans qui mentionnent les arrêts, mais ils sont généralement dans votre dos ou alors, c'est écrit tellement petit que c'est illisible!

7/Arrivé à Genthod-Bellevue, le train s'arrête automatiquement mais il faut alors trouver le bouton pour ouvrir la porte qui n'est pas vraiment clairement mentionné.

8/Et là, alors, la porte une fois ouverte, un haut-parleur s'écrie: - attention à l'espace entre le marche pied et le quai! C'est vrai que l'espace est immense, juste de quoi y passer un soulier et la jambe avec!

Résumé/On se demande parfois si les ingénieurs qui ont conçu tout ce système avaient déjà utilisé un train ou un métro-express avant que de le concevoir?

Le masque

Pause apéritive sur la terrasse d'un troquet de mon quartier. Un quidam, vieux, encore plus vieux que moi, oui, ça existe encore, arrive, masqué. Il s'assied, non sans peine. Il enlève enfin son masque, le secoue allégrement, le plie, le pose sur la table, et pour ne pas qu'il s'envole, pose sa pipe et sa tabatière dessus. La totale. Il consulte "20 minutes", renifle, tousse, crachote, éternue en buvant son café avec double crème et double sucre. Bonjour le cholestérol et la diabète. Puis, il tire quelque peu sur sa bouffarde, paie, et avant  de se lever, reprend son masque, le secoue une nouvelle fois sur la table, le met, du mauvais côté, et s'en va en grommelant: - ben voilà, une bonne chose de faite! Je ne saurai jamais si son masque lui aura été utile.

Les masques

Le Conseiller d'Etat Mauro Poggia, barbu, impose vendredi les masques dans tous les magasins de Genève, à partir de mardi! Comme ça les clients ont encore samedi et lundi pour propager le Covid-19. Cherchez l'erreur!  Attention, quand on n'est pas rasé, le msque pique!

Démission

Le procureur général de notre belle Helvétie, Michael Lauber, a enfin démissionné, après pas mal de palabres et de jugements concernant sa baisse de salaire. Encore une bonne chose de faite!

 

Viré

Chris McSorley, coach, entraîneur, propriétaire, directeur sportif du Genève Servette Hockey Club s'est visiblement fait virer par la direction de son club, lui qui avait pourtant été tant adulé pour ses réussites, ses coups de gueule et son bagout. Tout finit toujours par arriver. C'est la vie…

Sur ce, excellent dimanche à tous et bonne semaine! Prenez soin de vous!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

(La DAZette paraît irrégulièrement)

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.