La DAZette du 17 octobre 2021

La DAZette du 17 octobre 2021

 

Passer de l'essence à l'électrique pour arrêter de polluer, c'est comme passer du rhum à la vodka pour arrêter de boire!

 

Les bagnoles électriques

Quand on entend qu'il faut supprimer les voitures à essence et diesel sous prétexte qu'elles polluent et que les automobiles électriques ne polluent pas, on oublie qu'une bagnole électrique possède des batteries généralement au lithium, métal très polluant, qu'il faut changer lesdites batteries au moins tous les six ans et les recycler ce qui pollue énormément.

Et les batteries, il faut les recharger très souvent, donc pratiquement tous les jours, et l'électricité qui se fait au charbon, au nucléaire, au solaire et même aux éoliennes pollue tout autant que le pétrole.

Pour le reste, que vous ameniez une voiture électrique ou thermique    à la casse, bonjour la pollution… Il faut vraiment arrêter de prêcher le faux.

 

Les incohérences du Général Berset

En face de ma résidence se trouve une boulangerie avec une cafeteria confondue dans le magasin. Pour y entrer, point besoin de passeport et de carte d'identité si vous voulez acheter de la boulange, mais si vous voulez boire un café, il faut montrer pattes blanches selon les lois de Berset.

L'autre jour, donc, je me rends, accompagné de mon chien-guide dans la boulangerie, sans aucun papier d'identité ou autre passeport, pour acheter du pain. Comme c'est relativement petit et peu fréquenté à 10 heures du mat, la boulangère ou peut-être n'est-elle que gérante de l'établissement échange le bout de gras avec le maître et surtout avec le chien. Ouvre alors la porte, un quidam qui demande s'il peut boire un café et la patronne acquiesce en précisant qu'il doit lui montrer son pass et une pièce d'identité. N'ayant pas encore payé mes achats, la dame lui sert un café après contrôle de sa paperasse et autre téléphone portable. Puis la discussion reprend entre la tenancière, mon chien et moi. Enfin, le chien, il àcoute, il ne parle pas encore. Le quidam pose l'argent de son café sur la table, et après l'avoir bu, le café, pas la table, s'en va en remerciant et en saluant, donc après 6 ou 7 minutes. Quant à nous, encore quelques précisions sur le chien, son âge, son sexe, sa taille, etc., j'en passe et des meilleurs, on s'en va après une quinzaine de minutes, heureux d'avoir papoté avec la gentille boulangère amoureuse des chiens Labrador, pas des clients. Or donc, le mec qui a bu un café en 5 minutes dans le même établissement que nous a dû présenter ses papiers et son pass, alors que nous, clients, on y est resté un quart sans autre forme de procès que de payer le pain et le croissant.

Et vous trouvez ça correct et cohérent?

 

Les manifestations anti-pass Covid

Il y en a un peu partout en Suisse, et tous les jours. Et la moitié des restaurants ne font aucun contrôle.

La liberté, c'est de pouvoir aller partout en Suisse et que je sache, personne n'est obligé d'avoir un passeport ou une pièce d'identé sur lui…

 

Le client a "presque toujours" raison

Heureux propriétaire d'un chalumeau à flamber de maque suisse Kisag, ce dernier ne fonctionne plus.

Je demande donc par courriel à la fabrique dans le Canton de Soleure ce qu'il faut faire. La réponse arrive subitement: - cet appareil n'est pas réparable. Nous vous proposons un prix de faveur pour le remplace de CHF 25.00 + les frais de port de CJF 8.90, soit CHF 33.90.

Un appareil neuf coûte CHF 29.00 à la Migros.

Insistant alors auprès du fabricant en signifiant l'incohérence, je reçois peu de temps après l'intervention un courriel me signifiant que je recevrai un nouvel appareilgratuitement dans les prochains jours. Ce qui arriva hier! Il y a tout de même des entreprises correctes en Suisse…

 

Octobre2021

Le mois d'octobre cette année comporte 5 vendredis, 5 samedis et 5 dimanches. C'est très rade. La prochaine fois, ça sera dans 823 ans...

 

Sur ce, excellente semaine avec les brumes matinales et sortez vos grattoirs si votre bagnole dort dehors…

 

DAZ alias Daniel Zurcher

La DAZette parait irrégulièrement, mais en principe le dimanche. 

 

 

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Bonjour,

    Votre info sur le mois d'octobre m'a titillé.

    "La prochaine fois, ça sera dans 823 ans..."

    Cela me semblait vraiment très très long par rapport au retour périodique des jours. Le jour de la semaine est décalé de 1 par année, et de 2 les années bissextiles. Par exemple le 1er octobre 2022 sera un samedi, 2023 un dimanche, 2024 un mardi, etc.

    J'ai cherché sur un calculateur des jours et dates, et vérifié ensuite avec par exemple le calendrier 2027.

    https://www.ephemeride.com/calendrier/jour_semaine/80/quel-jour-de-la-semaine-tombe-une-date.html;jsessionid=C1DE0CB65D44EB8F8ADA9C3F4D6B3DC1?day=1&month=9&year=2049

    Les prochaines années où octobre sera dans la même situation (3 vendredis, 3 samedis, 3 dimanches) sont 2027, 2032, 2038, 2049, etc.

    Je ne dis pas cela pour vous embêter, mais ça m'intriguait.


    Pour le chalumeau, bravo à l'entreprise, en effet,. C'est peu de chose mais du genre de petite chose qui rend les rapports humains plus sympathiques.

    Bonne semaine!

Les commentaires sont fermés.